Départ du milliardaire Charles Simonyi et des cosmonautes russes
Actualisé

Départ du milliardaire Charles Simonyi et des cosmonautes russes

BAIKONOUR, Kazakhstan - Le milliardaire américain d'origine hongroise Charles Simonyi, qui a participé au développement des logiciels Word et Excel de Microsoft, s'est envolé samedi soir à destination de la Station spatiale internationale (ISS).

Comme prévu, la fusée Soyouz a quitté le cosmodrome kazakh de Baïkonour à 17h31 GMT (19h31 à Paris, 23h31 locales), sous les yeux de plusieurs dizaines de personnes, après des préparatifs de dernière minute effectués par les ingénieurs russes.

Cinquième «touriste de l'espace» à quitter la Planète bleue moyennant finances, M. Simonyi, 58 ans, a versé plus de 20 millions de dollars (plus de 15 millions d'euros) pour pouvoir réaliser son rêve. Un privilège qu'il a pu partager avant son départ avec la prêtresse américaine du «bon goût» Martha Stewart, venue lui dire au revoir.

Vendredi, tous deux ont passé un moment en tête à tête, séparés par une vitre, afin de protéger le milliardaire et ses coéquipiers de toute contamination microbienne. Dans les dernières heures précédant le lancement, Martha Stewart a effectué une promenade à dos de chameau, animal offrant un mode de locomotion fréquemment utilisé dans les steppes du Kazakhstan. «La promenade a été excellente», a-t-elle confié, en saluant la beauté de Baïkonour.

Sa visite a déclenché des spéculations sur l'éventuelle annonce de ses fiançailles avec Charles Simonyi avant le décollage. Susan Hutchison, une porte-parole de Charles Simonyi, a cependant tenté d'y couper court, déclarant que Martha Stewart était simplement une amie -de près de dix ans- du milliardaire. «Je peux vous dire que s'il souhaitait la demander en mariage, il ne le ferait pas à travers une vitre», a-t-elle dit. «Il est extrêmement concentré sur l'espace en ce moment».

Dans un message mis en ligne sur le blog qu'il a l'intention de tenir durant son voyage dans l'espace, le milliardaire américain a déclaré qu'il s'était fait couper les cheveux, avait eu un massage thérapeutique et regardé un film de guerre datant de l'époque soviétique, mais n'a pas fait mention de Martha Stewart.

Susan Hutchison a précisé que Charles Simonyi avait également reçu quelques conseils de Gregory Olsen, «touriste de l'espace» en 2005, sur la façon de manger et de boire en orbite.

Martha Stewart a choisi le menu pour un repas de gourmet emmené par le milliardaire à bord de l'ISS, en guise de petit cadeau à ses camarades de l'espace. Ils prévoient de célébrer jeudi la Journée des cosmonautes en Russie visant à saluer Youri Gagarine, premier homme dans l'espace en 1961. Cailles rôties au Madiran, confit de canard aux câpres, effilochés de volaille en parmentier, morceaux de pomme fondante, gâteau de riz aux fruits confits et gâteau de semoule aux abricots sont les mets concoctés par les équipes du chef français Alain Ducasse.

Lors de son séjour dans l'ISS, Charles Simonyi conduira un certain nombre d'expériences, dont la mesure de niveaux de radiation et l'étude d'organismes biologiques dans le laboratoire. Ce natif de Budapest a émigré aux Etats-Unis en 1968, selon Space Aventures, qui organise le tourisme spatial. (ap)

Ton opinion