Saint-Gall: Dépassés par les événements, ils se retrouvent avec 32 chats
Publié

Saint-GallDépassés par les événements, ils se retrouvent avec 32 chats

Le service vétérinaire cantonal a récupéré les animaux dans un appartement de Saint-Gall. Vingt et un d’entre eux chercheront un nouveau foyer d’ici deux à trois semaines.

par
Jil Rietmann/ofu
1 / 9
Facebook/Roger Spirig
privé
privé

«Nous avons reçu un signalement selon lequel plusieurs dizaines de chats vivaient dans un appartement de Saint-Gall», raconte le vétérinaire saint-gallois Albert Fritsche au «St. Galler Tagblatt». Arrivés sur place, le service vétérinaire et la police municipale sont en effet tombés sur 32 chats se partageant un seul et même logement.

Selon le journal, les propriétaires ont été dépassés par les événements. Ils ont fini par perdre la vue d’ensemble sur leurs animaux. Ceux-ci se sont multipliés de manière incontrôlée. Albert Fritsche rappelle qu’ainsi que le prévoit l’ordonnance sur la protection des animaux, les détenteurs d’animaux doivent prendre des mesures afin d’empêcher une reproduction excessive de ceux-ci. Une procédure a été ouverte contre les propriétaires.

Le vétérinaire cantonal doit intervenir chaque année dans deux à trois foyers comportant autant d’animaux. Selon lui, «l’intervention n’est pas facile, surtout quand les chats sont peureux et les propriétaires pas coopératifs».

Les 32 chats de Saint-Gall se trouvent désormais dans un refuge de la région. Selon son directeur, Heinz Staub, les petits félins étaient dans un bon état de santé, ce qui signifie que leurs propriétaires se sont bien occupés d’eux. «Ce ne sont pas de méchantes personnes. Au contraire, leur amour pour les animaux a simplement été trop loin.»

Onze chats ont d’ores et déjà retrouvé un nouveau foyer. Les autres ne sont pas encore assez âgés pour être adoptés. Ils resteront encore deux à trois semaines au refuge avant de pouvoir intégrer une nouvelle famille.

Ton opinion

31 commentaires