Actualisé 07.11.2008 à 07:59

Japon

Déprimée par Toyota, le yen et la récession, la bourse de Tokyo craque

La Bourse de Tokyo a terminé vendredi en forte baisse de 3,55% sur un marché déprimé par les perspectives de récession dans les pays développés, la chute de Wall Street, la hausse du yen et le sabrage draconien des prévisions de bénéfice annuel du géant automobile Toyota.

A la clôture, l'indice Nikkei 225, moyenne non pondérée des 225 valeurs vedettes, a lâché 316,14 points (-3,55%) à 3583,00 points, limitant les dégâts après avoir sombré de plus de 7% dans le courant de la matinée. Sur la semaine, le Nikkei s'affiche pratiquement inchangé (-0,07%).

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a cédé pour sa part en clôture 30,30 points (-3,33%) à 879 points.

«Les retraits massifs de fonds du marché s'étaient calmés ces derniers jours mais les craintes économiques demeuraient», a commenté Kazuhiro Takahashi, analyste chez Daiwa Securities SMBC.

Mesures de relance

«Rien n'est résolu fondamentalement. L'attention se porte sur les mesures de relance économiques que les pays vont prendre», a-t-il ajouté.

Toyota, qui a divisé par plus de deux jeudi sa prévision de bénéfice net pour l'exercice 2008-2009 en raison d'une crise «sans précédent» sur le marché automobile mondial, a vu son action fortement chahutée.

Les investisseurs s'inquiètent également de la force du yen face au dollar et à l'euro, alors que le billet vert continuait à coter largement sous les 98 yens et l'euro sous les 124 yens, ce qui pénalise les exportateurs nippons.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!