Bâle: Depuis sa grotte, le lion réveille tout le quartier
Actualisé

BâleDepuis sa grotte, le lion réveille tout le quartier

Le voisinage du zoo de Bâle ne ferme plus l'oeil à cause d'un fauve qui se sert d'une cavité de son enclos comme d'un mégaphone.

par
Olivia Fuchs

En hiver, lorsque la nuit tombe plus rapidement, c'est le bal dans la cage aux lions. «Une fois le soleil couché ils se mettent à jouer, à se faire des câlins et surtout à rugir», explique la porte-parole du Zoo de Bâle, Tanja Dietrich. Ce ne devrait pas être une nouveauté pour les personnes habitant à proximité du parc. Sauf que depuis quelque temps, ceux-ci se sont plaints auprès de la direction. Ils se font régulièrement tirer de leur sommeil par les rugissements tonitruants. D'où vient ce tapage?

Selon le zoo, le responsable est «N'Bali», un mâle de 9 ans. Sa particularité: il a élu la grotte de son enclos comme son endroit de prédilection. C'est là que ses cris retentissent le plus fort. Et selon les vents, ils peuvent être audibles très loin à la ronde. «Chaque nuit, j'entends des cris qui me parviennent à intervalles réguliers.

Ils deviennent de plus en plus forts. On croirait vraiment des animaux qui copulent», raconte un voisin.

Rien de tel: les lions font du bruit pour marquer leur territoire. «Des gens pensent qu'ils se disputent ou qu'ils sont malades. Mais, dans la nature, émettre un rugissement leur permet de repérer leur troupeau», poursuit Tanja Dietrich.

Ton opinion