Saint-Gall: Depuis un an, elle n'a plus de date de naissance
Actualisé

Saint-GallDepuis un an, elle n'a plus de date de naissance

Tsering Hug, de Walenstadt (SG), est désespérée. La date de naissance suivante a été inscrite dans son sésame à croix blanche: 00.00.1964. Et la faire changer s'avère bien plus difficile que prévu.

par
jeb/ofu
1 / 3
Tsering Hug a renouvelé son passeport en juin 2015. Or, à la place de sa date de naissance était inscrit: 00.00.1964.

Tsering Hug a renouvelé son passeport en juin 2015. Or, à la place de sa date de naissance était inscrit: 00.00.1964.

DR
Durant plus d'un an, elle a tenté de faire changer cela. Elle s'est fait renvoyer d'un service à un autre.

Durant plus d'un an, elle a tenté de faire changer cela. Elle s'est fait renvoyer d'un service à un autre.

DR
Voici son ancien passeport: là, tout était encore en ordre.

Voici son ancien passeport: là, tout était encore en ordre.

DR

Une quinquagénaire domiciliée dans le canton de Saint-Gall multiplie les efforts pour faire changer une inscription erronée dans son passeport suisse. Tout a commencé le 9 juin 2015, jour où Tsering Hug, de Walenstadt, a reçu son nouveau sésame à croix blanche. En inspectant le document, la Suissesse d'origine tibétaine a constaté que les autorités avaient inscrit le 00.00.1964 comme date de naissance, relate le bimensuel «Beobachter» dans sa dernière édition.

Pour comprendre comment une telle situation a pu se produire, il est indispensable de revenir sur le passé de cette ressortissante helvétique de 52 ans. Tsering Hug, enfant de réfugiés tibétains, est venue au monde dans un camp en Inde. Personne ne s'est alors préoccupé d'inscrire sa date de naissance dans un document officiel. Par ailleurs, la date de naissance n'a pas d'importance dans sa culture. Tout ce que l'on sait, c'est qu'elle est née durant l'année du dragon, soit en 1964.

«Aucun douanier ne va me prendre au sérieux»

En 1971, sa famille est arrivée en Suisse avec l'aide de la Croix-Rouge. Les autorités helvétiques ont alors décidé d'inscrire sur tous les documents officiels la date de naissance suivante: 1.1.1964. Durant de nombreuses années, cette date n'a jamais causé de problème à Tsering Hug... jusqu'en juin de l'an dernier.

«Aucun douanier du monde ne va me prendre au sérieux avec un tel passeport», se plaint Tsering Hug, qui se fait renvoyer d'un bureau à un autre depuis des mois. La ressortissante helvétique a d'abord contacté le contrôle des habitants de sa commune. Là-bas, on lui a dit que personne ne pouvait l'aider, puisque depuis 2004 tous les registres régionaux ont été transférés peu à peu vers le registre central de l'état civil Infostar, géré par la Confédération. Or, lors de ce transfert, le registre central a repris les données inscrites sur son registre de mariage, dans lequel figure uniquement son année de naissance accompagnée de la mention «date de naissance inconnue.»

«J'aimerais aller au Tibet»

Face à une telle situation, le système Infostar inscrit alors automatiquement la date 00.00. «C'est une norme que nous devons respecter», explique Anne-Florence Débois, porte-parole de l'Office fédéral de la police (Fedpol). Celle-ci renvoie vers l'Office fédéral de la justice, qui selon elle est responsable des données inscrites dans Infostar. Mais le porte-parole de l'Office fédéral de la justice, Raphael Frei, renvoie à nouveau la balle dans le camp de la Fedpol, affirmant que cette dernière est responsable d'éventuels ajustements de la date dans le registre central.

Désespérée, Tsering Hug s'est alors rendue une nouvelle fois au contrôle des habitants qui lui a suggéré cette fois-ci de saisir le tribunal régional saint-gallois pour faire changer la date. Or, comme pour la Fedpol et l'office fédéral de la justice, le tribunal lui a expliqué qu'il ne pouvait rien faire, avant de la renvoyer à l'office de l'état civil. Mais là, rebelote! L'office l'a renvoyée au tribunal régional qui a fini par se saisir de l'affaire. Une décision n'a en revanche toujours pas été prise.

«J'aimerais aller au Tibet l'année prochaine. Mais ce ne sera pas possible avec ce passeport. La Chine ne va probablement même pas m'octroyer de visa avec cette date», explique Tsering Hug, qui espère malgré tout que tout se réglera bientôt.

Ton opinion