Votations du 15 mai: Vote serré en vue sur la loi cinéma
Publié

Votations du 15 maiDernier sondage: fronts figés, vote serré en vue sur la loi cinéma

La loi sur la transplantation et la participation suisse à Frontex devraient passer la rampe. Le combat reste âpre sur la «Lex Netflix».

par
Yannick Weber
Les Suisses ont encore dix jours pour remplir et retourner leurs bulletins.

Les Suisses ont encore dix jours pour remplir et retourner leurs bulletins.

20min/ywe

Frontex: les gardes-frontières ont la cote

La participation accrue de la Suisse à l’agence européenne Frontex devrait être acceptée, à en croire les résultats du troisième sondage «20 minutes/Tamedia» publiés à dix jours du vote. Les sondés sont 64% à se déclarer favorables contre 31% à s’opposer à la proposition.

Les sympathisants de tous les partis sont favorables, sauf ceux des Verts, qui sont très divisés (48% de non et 46% de oui). Les électeurs UDC ne sont eux aussi que moyennement emballés avec 53% de oui et 42% de non, des proportions semblables aux sympathisants PS. En revanche, le Centre, le PLR et les Vert’libéraux plébiscitent la loi avec entre 84% et 83% de oui.

Enseignement des trois sondages: les fronts n’ont pas bougé et les résultats ont été quasi identiques lors des trois vagues de l’enquête.

Don d’organes: la Suisse semble prête à changer de régime

Même chose du côté de la loi sur la transplantation. Le passage au consentement présumé pour le don d’organes convainc 61% des sondés (62% lors du deuxième sondage, 61% lors du premier). Seuls les sympathisants UDC s’y opposent en majorité.

Le soutien le plus marqué se trouve en Suisse romande (74% de oui, 24% de non), tandis que les Alémaniques et les Tessinois sont plus conservateurs (avec 56% et 60% de soutien). La génération de 18 à 34 ans est aussi la plus favorable au changement de régime légal.

Loi sur le cinéma: Netflix et Cie risquent de passer à la caisse

Comme lors des deux premiers sondages, c’est le vote sur la loi sur le cinéma qui s’annonce le plus serré. Ici également, la campagne ne semble pas parvenir à faire bouger les opinions: 52% des sondés diraient oui à la loi, contre 49% lors du deuxième sondage et 51% lors du premier.

Comme lors des deux premières vagues, la Suisse romande est légèrement plus favorable, tout comme les générations âgées de 65 ans et plus. Par contre, les plus jeunes continuent de refuser l’idée de contraindre les plateformes à investir 4% de leur chiffre d’affaires dans le cinéma suisse et à proposer 30% de productions européennes dans leur catalogue.

Notre dossier «votations»

Informations sur le sondage

Ton opinion

13 commentaires