«Dernier voyage» poignant pour Grégory Lemarchal
Actualisé

«Dernier voyage» poignant pour Grégory Lemarchal

CHAMBERY (F) – Cinq mille fans ont rendu hier un dernier hommage au vainqueur de la «Star Ac'» 2004.

«Je viens pour le soutenir une dernière fois, souffle Emma, 72 ans. J'avais voté pour lui en 2004...» Autour d'elle, des gens de tous âges ont les yeux rougis par l'émotion. Certains sont là depuis 10 h, venus dans la ville savoyarde assister aux obsèques de Grégory Lemarchal. «Je mettrai un cierge», poursuit Emma. Carolane, une adolescente, salue «le courage» du chanteur, victime à 23 ans de la mucoviscidose.

Soudain, la foule massée devant un parterre de roses blanches s'agite. On entend des pleurs. Des adolescentes grimpent sur les barrières pour entrer dans la cathédrale. Une quarantaine de policiers contiennent les milliers de fans, tandis que les pompiers évacuent les victimes de malaises.

Puis, des exclamations: Nikos Aliagas, Kamel Ouali, Alexia Laroche-Joubert, ou encore Karine Ferri (petite amie de Grégory), et les chanteurs Marc Lavoine et Patrick Fiori arrivent.

La voix du défunt s'élève, chantant «SOS d'un terrien en détresse». On se rappelle que Grégory avait la rage de vaincre, de guérir et de chanter. La messe est retransmise sur grand écran. Elle commence par un message d'espoir du père de Grégory à tous ceux qui souffrent, non sans égratigner les journalistes «qui ont tant fait souffrir» son fils: «C'est ton dernier concert, the show must go on.»

Leslie, sœur de Grégory, lit un texte écrit par son «frère d'amour» en mars. Il n'a pas eu le temps de le mettre en chanson. Lorsque le cercueil ressort de la cathédrale, deux heures après, la foule applaudit pour saluer une dernière fois la petite «étoile» éteinte trop vite.

Elsa Duperray

SOS d'un terrien en détresse

Ton opinion