Actualisé 11.07.2007 à 17:18

Dernière chance pour rêver sur les pavés de la Cité

LAUSANNE – Le deuxième et dernier week-end du festival s'amorce ce soir avec son lot de prestations immanquables autour de la cathé.

Au menu, les mêmes délicatesses qui ont été servies aux Lausannois depuis vendredi passé: diversité, métissages et découvertes. Ce soir, alors que la scène du Château fait la part belle au flamenco et au folk suisse avec Hechizo et la tant adorée Lole, le Lapin-Vert donne dans l'improbable délirant avec l'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp, une curiosité labellée entre post-punk et afro-beat. Un peu plus tard, rendez-vous avec la crème locale des groupes de reprises rock, à savoir les Repris de Justesse et ça Va Chier, grands habitués des lieux en culottes courtes.

Vendredi, le Château se fera classieux pour accueillir Fernando Saunders, bassisste de Lou Reed, qui vole en solo le temps d'un second album, ainsi que le respectable Big Band de Lausanne, qui rendra un vibrant hommage à Ella Fitzgerald en jouant les pièces qu'elle avait interprétées avec le grand Duke Ellington. Côté Lapin-Vert, on fera un tour des nouveautés electro-rock helvétiques avec les ravageurs Edit Presents de Sierre, et Alchemy Groove. Samedi enfin, le point d'orgue de la manifestation se fera comme une ultime plongée dans la musique du cru, entre le talent confirmé et reconnu d'Aloan et la multiplicité explosive de The Passengers, en passant par le reggae des Moonraisers et le funk détonnant de Less is Groove.

Arnaud di Clemente

Infos: www.cite.20min.ch

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!