Actualisé 30.05.2009 à 17:58

Axpo Super LeagueDernière défaite de la saison pour Xamax

Après les trois derniers matches de la 36e journée - qui ont notamment vu Xamax perdre à Lucerne (2-1) et Sion partager l'enjeu avec Bellinzone (2-2) -, il ne reste plus au programme que le barrage de promotion/relégation.

Puisque tout était déjà dit tant au sommet qu'au fond du championnat, les trois ultimes rencontres se sont jouées pour la cosmétique du classement. Et un seul changement est à noter, Aarau, tombeur de Vaduz 2-0, a repris la cinquième place à Bellinzone. Xamax termine septième et Sion huitième.

Tour d'honneur

En menant 2-0 à la pause, le FC Sion faisait plaisir à son public, venu en nombre pour célébrer une dernière fois la conquête de la Coupe de Suisse, présentée dans un tour d'honneur par les Sédunois en fin de partie. Sous le soleil et dans la joie, les 11 200 spectateurs de Tourbillon étaient récompensés de leur fidélité par deux buts signés Berisha et Vanczak.

Christian Constantin ne regrette certainement pas d'avoir donné sa préférence à Essam El Hadary en finale contre les Young Boys plutôt qu'à Nicolas Beney. Le Vaudois, battu par Lustrinelli, s'inventa un risible but contre son camp de l'arrière de la tête sur un corner rentrant à la 90e. Une maladresse qui privait les Sédunois d'un premier succès contre Bellinzone après trois défaites cette saison.

La promesse de Bernasconi

Comme promis par le président Sylvio Bernasconi, c'était un Neuchâtel Xamax passablement remanié qui se présentait sur la pelouse de l'Allmend. Ainsi, le duo Aeby/Geiger lançait aux côtés des espoirs désormais confirmés Wütrich et Gomes les jeunes pousses Maxime Vuille (21 ans/3e apparition), Martin Steuble (19 ans/5e apparition) et Stéphane Garcia, qui fêtait ses débuts en première division à 18 ans.

Une sympathique initiative, appuyée encore par l'entrée en jeu pour ses débuts dans l'élite de Mickaël Facchinetti (18 ans), le petit-fils de Gilbert, qui ne payait toutefois pas, les Xamaxiens se faisant rapidement surprendre sur une frappe de Zverotic (4e). Ils égalisaient après la pause par Nuzzolo mais pliaient une seconde fois devant Siegrist.

Hormis pour les deux barragistes, le baisser de rideau donne le coup d'envoi d'une période non moins agitée, celle du mercato. Les clubs ont environ un mois et demi pour préparer la prochaine saison (début 11 et 12 juillet), avec toutefois la possibilité d'encore modifier les contingents jusqu'à fin août. Non, le football suisse ne connaît pas de vacances estivales. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!