Actualisé 12.02.2013 à 06:54

BrésilDernière nuit torride de défilés multicolores

L'école de samba de Sao Clemente, a donné lundi soir le coup d'envoi des derniers fastueux défilés du carnaval de Rio de Janeiro. C'est l'apothéose de la plus grande et torride fête populaire du monde.

Loin du concours officiel, dans une chaleur étouffante, les irréductibles adeptes du Dieu samba chantaient et dansaient dans des groupes de rues, éclusant des milliers de litres de bière, jusqu'à épuisement final des corps ruisselants de sueur. Au Sambodrome, Sao Clemente a lancé le bal sur le thèmes des télénovélas, ces feuilletons populaires qui réunissent chaque jour à heure fixe des dizaines de millions de Brésiliens devant leur TV.

La tribune populaire a ovationné le passage d'un char autour duquel dansaient des esclaves enchaînés, en référence à l'un des plus célèbre feuilletons de la chaîne Globo, Escrava Isaura (L'Esclave Isaura), qui avait eu un immense succès à Cuba et dans la Russie communiste.

Après Sao Clemente, la traditionnelle Mangueira a exalté l'Amazonie dans un déchaînement de couleurs roses et vertes, s'agitant aux rythmes hypnotiques d'un groupe de percussions survolté. Puis devaient suivre Beija-Flor avec un thème inédit sur l'histoire du cheval et Imperatiz Leopoldinense qui chantera l'Etat amazonien du Para.

Quelque 700 fêtes de rue

Les défilés de la nuit de lundi à mardi marquent la fin officielle du carnaval de Rio qui a débuté il y deux semaines et réuni six millions de cariocas et de touristes lors de 700 fêtes de rue. Mardi sera férié. Et la «Ville merveilleuse» se remettra de tous ses excès, dans l'attente de mercredi, où le jury officiel élira l'école de samba championne de l'édition 2013.

Mais comme toutes les grosses secousses sismiques, le carnaval à ses répliques: le chanteur carioca Jorge Ben Jor, auteur du fameux «Pais tropical, donnera deux concerts à Rio vendredi et samedi. Et les cinq meilleures écoles de samba de l'année défileront à nouveau samedi sur le Sambodrome. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!