Coupe du monde - Hinterstoder: Dernière répétition avant les Mondiaux
Actualisé

Coupe du monde - HinterstoderDernière répétition avant les Mondiaux

Glisseurs et techniciens ont rendez-vous à Hinterstoder en Autriche, pour un super-G samedi et un géant dimanche, de Coupe du monde, afin de peaufiner leur préparation ou pour certains d'arracher leur qualification.

Cuche est en position idéale pour défendre son titre mondial en super-G.

Cuche est en position idéale pour défendre son titre mondial en super-G.

Didier Cuche se classe définitivement dans la catégorie des glisseurs. Vainqueur en descente à Kitzbühel (Autriche) et à Chamonix (France), le Romand de 36 ans est en position idéale pour défendre son titre mondial en super-G le 9 février à Garmisch-Partenkirchen (Bavière) et viser la couronne en descente.

Pour se mettre en appétit, Cuche a l'occasion à Hinterstoder de ravir la tête du classement général du super-G à l'Autrichien Georg Streitberger, l'un des trois glisseurs de la Wunderteam mis hors course sur blessure en janvier.

Dans le camp autrichien, l'enjeu sera surtout d'oublier cette série noire avant l'échéance mondiale. L'entraîneur Mathias Berthold a reconnu que certains de ses protégés «lèvent le pied» depuis les terribles accidents de Hans Grugger (grave traumatisme crânien), Mario Scheiber (fracture d'une clavicule) et Georg Streitberger (fracture d'un tibia).

Les expérimentés Klaus Kröll, sur le podium à Chamonix (3e de la descente), ou Michael Walchhofer, pour sa dernière compétition en Autriche, peuvent montrer le chemin.

Dimanche, les géantistes reprendront du service, après quatre semaines sans course. Les Français Cyprien Richard et Thomas Fanara, respectivement 2e et 3e à Alta Badia (Italie), puis époustouflants à Adelboden (Suisse) avec Richard vainqueur et Fanara 3e, ont une nouvelle carte à jouer. Tout comme le Norvégien Aksel-Lund Svindal, vainqueur ex-aequo avec Richard dans l'Oberland bernois.

Mais, en prémices à la chasse à l'or mondial en Bavière, on attend aussi une réaction de l'Américain Ted Ligety, en tête du classement de la spécialité mais passé à côté à Adelboden.

Derniers tickets

Tout le week-end, les favoris devront composer avec la fougue des skieurs en quête des derniers billets qualificatifs. Ainsi, le slalomeur français Jean-Baptiste Grange, revenu en force entre les piquets serrés ces dernières semaines, vise une place au départ en géant le 18 février.

Après son prestigieux doublé Kitzbühel-Schladming, Grange est parti s'entraîner à Hinterstoder pour «reconstruire» ce que ses semaines de blessure et de doute lui ont fait perdre entre les portes rouges et bleues.

Officiellement «désintéressé» par les Mondiaux, Ivica Kostelic se consacrera, lui, à conforter sa domination sur le classement général de la Coupe du monde. En l'absence de son dauphin suisse Silvan Zurbriggen, le Croate, lauréat chanceux du dernier super-G à Kitzbühel, peut encore creuser l'écart.

Le programme:

. Samedi: super-G (10h/13h)

. Dimanche: slalom géant (10h/13h) (afp)

Ton opinion