JO 2018 – Curling: Déroute des équipes masculine et féminine
Actualisé

JO 2018 – CurlingDéroute des équipes masculine et féminine

Au lendemain de l'argent décroché en mixte, le quartet du CC Genève a perdu contre la Grande-Bretagne et l'Italie. Les dames ont été corrigées par la Chine.

1 / 83
Ski de fond
Ski de fond

Le dernier titre des JO est revenu, comme un symbole, à la Norvégienne Marit Björgen, devenue l'athlète - homme et femme confondus - le plus médaillé de l'histoire des Jeux d'hiver (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Hockey sur glace
Hockey sur glace

Les athlètes olympiques de Russie sont passés près de la catastrophe mais ont finalement réussi à remporter leur premier titre depuis 26 ans en venant à bout de l'Allemagne 4-3 après prolongation (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Curling
Curling

Les Suédoises de la skip Anna Hasselborg sont devenues championnes olympiques grâce à leur net succès 8-3 contre la Corée du Sud (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Interview de Benoît Schwarz

A son arrivée en Corée du Sud avec ses coéquipiers, le curleur genevois a livré ses impressions avant le début du tournoi olympique.

La Suisse a complètement raté son entame dans le tournoi olympique de curling «classique».

Candidats au podium, les Genevois sont déjà dos au mur après la première journée du Round Robin. D'abord dominés 6-5 après un end supplémentaire par les Britanniques, ils ont ensuite subi la loi des modestes Italiens sur le score de 7-4.

Trop brouillon

La formation transalpine du skip Joël Retornaz, un natif... genevois, avait certes accroché les Canadiens dans son premier match de la journée (défaite 5-3). Mais elle n'aurait pas dû poser autant de problèmes à une équipe de Suisse si ambitieuse.

Las, le skip Peter De Cruz, Valentin Tanner, Benoît Schwarz et Claudio Pätz n'ont pas tenu leur rang. Mené 2-0 après les deux premiers ends, le quatuor n'est jamais parvenu à refaire son retard, à réussir LE coup qui lui aurait permis de prendre le dessus.

D'habitude si redoutable en tant que no 4, Benoît Schwarz s'est notamment montré trop brouillon face aux Italiens. Cela avait déjà été le cas face à la Grande-Bretagne, lorsqu'il aurait pu apporter la victoire à ses couleurs dans le 10e end. Au lieu de ça, les Suisses ont été embarqués dans un end supplémentaire, dans lequel les Britanniques ont profité de l'avantage de la dernière pierre pour s'imposer.

Méconnaissables

La Suisse affronte jeudi le Danemark, vice-champion du monde 2016, pour son 3e match du Round Robin. Une nouvelle défaite compromettrait très largement une qualification helvétique pour les demi-finales.

Dans le tournoi féminin, les Suissesses sont aussi passées à côté de leur première journée. Les joueuses du CC Aarau se sont inclinées 7-2 face aux Chinoises, qui ne figurent pourtant pas parmi les candidates au podium.

Les filles du CC Aarau ont abandonné

La skip Silvana Tirinzoni, Marlene Albrecht, Esther Neuenschwander et Manuela Siegrist ont certes encore huit rencontres dans le Round Robin, mais elles devront montrer un tout autre visage pour la suite du tournoi, sous peine d'enchaîner les désillusions.

Face à la Chine, Silvana Tirinzoni (en no 4) et Manuel Siegrist (no 2) n'ont, par exemple, affiché qu'un 60% de réussite. Un taux largement insuffisant à ce niveau. Le match avait pourtant bien commencé pour les Suissesses, avec une pierre volée dans la maison des Chinoises. Cela n'a toutefois pas duré et les Asiatiques, sous la conduite de l'ancienne championne du monde Wang Bingyu, ont nettement dominé.

Et après avoir essuyé un coup de trois au 8e end, les filles du CC Aarau ont préféré abandonner.

Interview de Peter de Cruz

Interview de Peter de Cruz

Le curleur genevois s'est exprimé avant l'entrée en lice de son équipe aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion