Crise financière: Déroute historique à Wall Street

Actualisé

Crise financièreDéroute historique à Wall Street

La Bourse de New York a accusé une chute historique lundi après le rejet par la Chambre des représentants américains du plan Paulson de sauvetage des banques.

Le Dow Jones a perdu 6,98%, soit une perte jamais vue approchant les 800 points, et le Nasdaq 9,14%.

Le Dow Jones Industrial Average a plongé de 777,68 points à 10 365,45 points. En termes de points, la précédente plus forte chute de son histoire (684,81 points) avait été enregistrée le 17 septembre 2001, jour de la reprise des échanges après les attentats terroristes du 11 septembre.

L'indice Nasdaq, à dominante technologique, a cédé 199,61 points à 1983,73 et l'indice élargi Standard & Poor's 500 a perdu 106,72 points (soit 8,80%), à 1106,55 points.

Déjà déprimée en début de séance, la Bourse de Wall Street s'est enfoncée après le rejet inattendu par la Chambre des représentants du plan de sauvetage des banques, qui devait permettre de retrouver un peu de stabilité sur les marchés.

En Europe aussi

Avant l'annonce du rejet du plan Paulson, toutes les places boursières européennes ont également vécu une journée apocalyptique lundi. À la clôture, Paris dégringolait de 5,04%, Londres de 5,3% et Francfort de 4,23%. La Bourse suisse a également terminé la séance en chute libre, le SMI cédant 4,63% à 6500,13 points.

En Asie, les Bourses se sont montrées circonspectes sur l'éventualité d'un tel plan pour enrayer la pire crise financière depuis les années 1930: Tokyo a perdu 1,26% et Hong Kong 4,3%. (ats)

Ton opinion