Derrière chaque machine à café se cache un créateur
Actualisé

Derrière chaque machine à café se cache un créateur

Design, vous avez dit design? C'est la question posée par le Mudac dans une nouvelle exposition qui présente la carte de visite d'un designer
local.

Beaucoup se sont déjà fait un café grâce à une machine Nespresso. En revanche, moins nombreux sont ceux qui connaissent le nom et l'origine de son créateur. Ainsi que le long processus de développement qui a précédé la commercialisation de la machine. «En moyenne, nous sortons un à trois modèles par année. Chacun demande environ deux ans de travail, dont six mois de phase d'étude intensive», explique Antoine Cahen, designer et père des nouvelles machines Nespresso.

«En tout, ce sont deux designers, trois ingénieurs et cinq spécialistes de recherche fondamentale qui se penchent sur chaque projet.» Antoine Cahen a toujours travaillé à Lausanne. Lui et son équipe des Ateliers du Nord collaborent depuis plus de quinze ans avec Nespresso. Une relation de confiance s'est instaurée entre les deux partenaires. Ensemble,ils ont révolutionné la manière de se faire un p'tit noir. «La réussite d'une machine n'est pas seulement son côté esthétique, mais aussi la facilité de son utilisation et le plaisir suscité par sa manipulation.»

Une partie de ce travail sur les machines à café est présente, parmi ceux d'autres designers suisses et étrangers, dansla nouvelle exposition du Musée de design et d'arts appliqués contemporains de Lausanne(Mudac), qui s'interroge jusqu'au 4 juin sur le sens du mot design.

Dominique Botti

Ton opinion