Berne: Des activistes sèment la zizanie dans la salle du National

Publié

SessionDes activistes sèment la zizanie dans la salle du National

Après le malaise d’un élu ce matin, voilà que des activistes ont déployé une banderole à la tribune du National et envoyé des avions en papier sur les parlementaires.

par
Christine Talos
Les activistes à la tribune ont été évacués par les agents de sécurité.

Les activistes à la tribune ont été évacués par les agents de sécurité.

DR

La journée a été mouvementée au Conseil national jeudi. Après le malaise de l’UDC Lukas Reimann dans la matinée, l’après-midi a également été perturbé. Mais par des activistes cette fois. Peu avant 16 h 30, une poignée de personnes ont en effet déployé une banderole sur laquelle on pouvait lire «Pay the Debt of the global South».

Ils ont également envoyé des avions en papier sur les parlementaires et scandé des slogans à haute voix avant d’être évacués de la tribune manu militari par les agents de sécurité. Les débats ont dû être brièvement interrompus.

Un bref instant, les conseillers nationaux ont même été pris de panique. Mais les élus sont furieux. L’UDC Andreas Glarner est sorti en trombe de la salle et a insulté les policiers présents en les traitant de clowns, selon la presse alémanique. «Je ne me sens plus en sécurité au Palais fédéral» Il faut faire preuve de plus de bon sens lors des contrôles à l’entrée», a-t-il réclamé.

Les perturbateurs sont probablement des activistes du climat. Le slogan sur la banderole laisse penser qu’il s’agit d’un mouvement qui exige que les pays du Nord soulagent ceux du Sud. 

Ton opinion

66 commentaires