Etats-Unis – Des adeptes de QAnon affirment que JFK s’est fait passer pour Trump
Publié

États-UnisDes adeptes de QAnon affirment que JFK s’est fait passer pour Trump

Selon des sympathisants de la nébuleuse complotiste, John Fitzgerald Kennedy, décédé en 1963, a pris la place de l’ex-président lors du meeting organisé samedi dernier en Arizona.

Des conspirationnistes affirment que ce n’était pas Donald Trump qui s’exprimait samedi à Florence.

Des conspirationnistes affirment que ce n’était pas Donald Trump qui s’exprimait samedi à Florence.

AFP

On pensait que les adeptes de QAnon pouvaient difficilement aller plus loin dans leurs folles théories, et pourtant… En novembre dernier, des centaines de sympathisants de cette mouvance complotiste s’étaient réunis à Dallas (Texas), certains d’assister au grand retour de John F. Kennedy Junior. Le fils de JFK devait annoncer le retour de Donald Trump à la Maison-Blanche, affirmaient les conspirationnistes. Or, le fils de JKF est décédé dans un accident d’avion en 1999 et les participants au rassemblement sont rentrés bredouilles.

Loin d’avoir été refroidis par ce non-événement, ces mêmes adeptes continuent de diffuser des théories surréalistes liées à la famille Kennedy. Les membres de la cellule basée à Dallas assurent en effet que JFK est non seulement vivant, mais qu’il s’est déguisé en Donald Trump et qu’il a pris sa place lors du meeting du week-end dernier en Arizona, écrit VICE.

Leader du groupe, Michael Protzman avance une preuve qu’il estime irréfutable: Trump semblait plus petit que d’habitude lors de ce rassemblement. «C’était clair que ce n’était pas Trump», a expliqué cet antisémite notoire, faisant référence au moment où l’ex-président a fait monter sur scène Kari Lake, candidate au poste de gouverneure de l’Arizona. À noter que si John Fitzgerald Kennedy était encore en vie, il aurait 104 ans aujourd’hui.

Connu sous le pseudo de Negative48, Protzmann est passé ces derniers temps de plusieurs centaines de followers à seulement quelques dizaines. Mais il bénéficie toujours d’un solide soutien sur le web. Certains de ses supporters affirment d’ailleurs avoir aperçu JFK Junior et sa femme Carolyn (ndlr: décédée dans le même crash) dans la foule lors du meeting. Par ailleurs, un rappeur nommé Pryme Minister, proche de Protzman, assure que Tupac et Kobe Bryant, morts respectivement en 1996 et 2020, étaient également présents.

(joc)

Ton opinion