Tessin: Des ados paient cher leur partie de basket
Actualisé

TessinDes ados paient cher leur partie de basket

Six jeunes qui jouaient sur un terrain de sport ont écopé d’une amende de 100 francs chacun, samedi à Bellinzone. L’un d’eux dénonce un excès de zèle.

par
joc

Six adolescents étaient en pleine partie de basketball, samedi près du gymnase de Bellinzone (TI), quand la police a débarqué. Résolues à ne pas baisser la garde sur l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes, les forces de l’ordre ont sanctionné les jeunes joueurs: chacun s’est vu infliger une amende de 100 francs.

Filmée avec un téléphone portable, la scène montre à quel point l’on se trouve encore loin d’une situation normale. «Ils auraient simplement pu nous demander de nous en aller. Nous n’aurions pas opposé de résistance. C’est vrai, nous étions six sur le terrain. Mais divisés en groupes distincts», assure l’un des ados à Tio/20Minuti.

«J’ai respecté la quarantaine»

Le jeune affirme que les policiers leur ont expliqué que l’endroit était inaccessible. «En réalité, il l’était et ils l’ont fermé après coup. J’ai tout filmé avec mon smartphone», ajoute l’ado, qui s’attendait à plus de tolérance de la part des autorités. «Quand l’urgence était totale, j’ai respecté la quarantaine. Mais la police doit aussi comprendre que cela fait deux mois que nous sommes enfermés chez nous», estime-t-il.

Cinq autres jeunes seraient intervenus pour prendre la défense du groupe sanctionné. Résultat: ils ont été punis eux aussi. Au total, les deux groupes en ont eu pour 1100 francs d’amende. L’adolescent souligne par ailleurs que d’autres rassemblements s’étaient formés sur des terrains de football voisins. «Nous l’avons dit aux policiers, ils nous ont répondu qu’ils ne pouvaient pas être partout», témoigne le jeune.

Environ 8900 contrôles

La police tessinoise, elle, se défend d’avoir fait du zèle et rappelle que les rassemblements de plus de cinq personnes restent interdits. «Sur les quelque 8900 contrôles effectués par les polices cantonale et municipale, environ 350 amendes ont été infligées jusqu’à la fin avril à des personnes qui ne respectaient pas les directives fédérales et cantonales», ont indiqué des responsables de l'État major de conduite.

Ton opinion

154 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Moi...

08.05.2020, 23:12

Quand tout va bien personne n'est capable de faire de la morale. N'oublions que nous nous sommes devant un virus mortel. Et que le discernement doit être plus évolué que j'ai le droit de ou je n'ai pas le droit.. Arrêtez d'être égoïstes.. Le deconfinement va être plus dur que le confinement.

Skya

08.05.2020, 12:01

Arrêter de parlé d'état totalitaire,2 métre et pas plus de 5 personne c'est quand même pas dur à respecté...Vos droits son as peine restreint....Arrêtez de vous plaindre...Certain sa leur ferai du bien de faire armé pour voir se que c'est de pas pouvoir faire se qu'on veux pendant 5 mois... Les commentaires ont diraient des enfants qui pleurniche pour avoir une sucette allucinant...

Berny

08.05.2020, 11:43

C'est déguellasse - 50 conseillers nationnaux boivent des verres ensemble et 6 jeunes ne peuvent pas faire de sport? on marche sur la tête.