Actualisé 07.10.2010 à 14:51

CultureDes affiches très rock pour l'Opéra de Lausanne

L'artiste genevoise Sylvie Fleury a réalisé la campagne de la saison lyrique.

de
Sandra Imsand
Un perfecto en cuir pour un opéra

Un perfecto en cuir pour un opéra

«Elle a bien joué le jeu du décalé», estime Eric Vigié, directeur de l'Opéra de Lausanne. Elle, c'est Sylvie Fleury, une artiste plasticienne genevoise au registre habituellement plus iconoclaste que lyrique.

La plasticienne, aime brouiller les codes et les genre (le masculin et le féminin, l'art et la publicité) et expose son travaille dans le monde entier. Mais comment a-t-elle atterri dans l'univers lyrique de l'opéra? «Je l'ai rencontré par des amis communs et je lui ai donné carte blanche pour ses créations, explique Eric Vigié. Je salue vraiment son travail. Ce n'était pas évident pour elle au départ, car elle n'était pas familière avec le milieu de l'opéra. Nous avons beaucoup parlé avec elle pour lui expliquer les pièces.» Au final, un résultat que le directeur juge «très innovateur pour du lyrique».

L'affiche préféré d'Eric Vigié? «Roméo et Juliette». Une main couverte de bijoux qui dépasse d'un coffre d'une voiture américaine. A mille lieues de ce qu'on connaît de de cette production. «J'aime aussi beaucoup celle de l'Italiana in Algeri. Si on ne connaît pas la pièce, on peut la trouver un peu bof, mais en fait, elle est complètement à contre-sens, et ça devient cocasse.»

La 4e saison hors murs de l'Opéra de Lausanne débute le 29 octobre avec «Un Ballo in Maschera» de Guiseppe Verdi au théâtre de Beaulieu.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!