Solar Impulse 2: Des aliments spécialement conçus pour les pilotes

Actualisé

Solar Impulse 2Des aliments spécialement conçus pour les pilotes

Bertrand Piccard et André Borschberg disposent pour leur tour du monde de nourriture spécialement adaptée aux différentes températures et altitudes qu'ils vont affronter.

Ces plats spéciaux ont été développés pendant quatre ans par le Centre de recherche Nestlé de Lausanne (CNR), en étroite collaboration avec les intéressés, indique un communiqué du groupe alimentaire basé à Vevey. Les en-cas et menus ont été conçus en tenant compte du fait que les pilotes n'ont guère le temps de faire la cuisine.

Les produits ont été conçus pour supporter d'importantes différences d'altitudes et de températures. Selon le communiqué, ils fournissent aux pilotes l'énergie et les protéines suffisantes dont ils ont besoin pour effectuer leur tour du monde.

«Ces produits alimentaires spéciaux ne devaient pas seulement être bien tolérés par les pilotes, ils devaient également être compacts et ultralégers», explique Amira Kassis, chercheuse au CNR, citée dans le communiqué. Les pilotes ont testé chaque plat plusieurs fois, le but recherché étant qu'ils devaient pouvoir apprécier la nourriture qu'on leur préparait.

Menus variés

MM. Piccard et Borschberg ont des en-cas communs et d'autres spécialement développés pour chacun d'eux. Les menus sont variés: risotto aux champignons, taboulé de quinoa, poulet aux légumes d'étés, pommes de terre et poireaux, etc., a ainsi énuméré Mme Kassis pour le quotidien américain «Wall Street Journal» («WST»).

Ils s'alimentent onze fois par jour pour conserver leurs forces. «L'être humain a besoin d'énergie en haute altitude, même si l'appétit décroît proportionnellement à l'élévation», a-t-elle encore expliqué.

La scientifique indique encore que les scientifiques du Centre de recherche ont d'abord pensé à un régime froid, eau et produits lyophilisés. Toutefois, en raison de possibles turbulences, l'eau pourrait s'échapper et détériorer un des nombreux systèmes électroniques embarqués.

Un repas chaud par jour

De plus, en raison des efforts physiques élevés qu'ils auraient à fournir, MM. Piccard et Borschberg ont dit souhaiter un repas chaud par jour.

Afin d'éviter de puiser dans l'énergie réservée à l'avion pour réchauffer un plat, les chercheurs ont travaillé sur des sachets auto-chauffants «qui fonctionnent comme les célèbres chauffe-mains», ajoute Mme Kassis. Une autre exigence a été mise en avant: les pilotes devant se concentrer sur leur vol, les emballages des produits alimentaires peuvent s'ouvrir très facilement.

De plus, un processus particulier de stérilisation garantit que les plats peuvent être conservés trois mois sans agent conservateur quotidien et sans que leurs saveurs en soient altérées, ajoute encore le communiqué de Nestlé. (ats)

Prêt à débuter son tour du monde

L'avion solaire Impulse 2 doit prendre son envol en principe lundi à Abou Dhabi pour un tour du monde en douze étapes prévu pour durer cinq mois. Le projet porté par Bertrand Picard et André Borschberg vise à promouvoir les énergies renouvelables. Le décollage, prévu initialement samedi, a été retardé à plusieurs reprises en raison de vents forts qui soufflaient sur la région. Il sera l'aboutissement de treize années de recherches menées par les deux pilotes suisses.

Ton opinion