Caricature controversée: Des Allemands portent plainte
Actualisé

Caricature controverséeDes Allemands portent plainte

Plus d'une centaine de plaintes ont été déposées à l'encontre d'un magazine satirique allemand qui a publié, en couverture, une caricature de l'Eglise catholique face au scandale des abus sexuels.

«Nous avons reçu, au cours des deux dernières semaines, bien 120 plaintes» contre le numéro d'avril du magazine 'Titanic', dont l'image de couverture montre un prêtre de dos dans une position ambiguë devant un crucifix sur lequel Jésus rougit sur sa croix, a déclaré à l'AFP Ella Wassink, porte-parole du Conseil de la presse allemande.

La majorité des plaignants estime que cette caricature qui suggère une fellation «porte atteinte aux sentiments religieux», tandis que certains y voient un «outrage à la dignité humaine», a-t- elle précisé.

Selon elle, une telle avalanche de plaintes «n'avait pas eu lieu depuis la publication des caricatures du prophète Mahomet», qui avaient provoqué une centaine de plaintes auprès du Conseil de la presse allemande début 2006.

Blâme possible

Ce dernier va rendre le 27 mai un avis sur les plaintes contre la caricature publiée par «Titanic», qui pourrait s'accompagner le cas échéant d'un blâme à l'encontre du magazine.

Par ailleurs, quatre plaintes ont été déposées par des particuliers auprès du parquet de Francfort (ouest) contre la couverture du mensuel satirique, a indiqué une porte-parole du parquet.

Depuis des semaines, l'Eglise catholique allemande est secouée par des révélations quasi-quotidiennes d'anciennes affaires d'abus sexuels, alors que des scandales de pédophilie impliquant le clergé catholique s'étendent dans plusieurs pays d'Europe.

(ats)

Ton opinion