Actualisé 10.07.2006 à 17:34

Des Alpes sans glace à la fin du 21e siècle

Si les températures moyennes augmentent de cinq degrés durant l'été sous l'effet du réchauffement climatique d'ici la fin du 21e siècle, les glaciers auront pratiquement disparu de la face des Alpes.

C'est ce que montre une étude publiée lundi par l'Université de Zurich.

Alors que les glaciers des Alpes ont perdu la moitié de leur surface depuis 1850, des chercheurs de l'Institut de géographique de l'Université de Zurich ont élaboré plusieurs modèles pour mesurer l'impact des répercussions climatiques ces cent prochaines années sur la masse glaciaire.

Selon leurs calculs, si les températures moyennes ont augmenté de trois degrés durant les mois d'avril à septembre à la fin du 21e siècle, la surface de glace dans les Alpes aura diminué de 80%. Si la hausse atteint cinq degrés, les glaciers auront pratiquement disparu du paysage.

«Notre étude montre que la majorité des glaciers alpins pourraient fondre ces prochaines décennies», souligne le glaciologue Michael Zemp. Dans l'hypothèse d'une hausse de plus de trois degrés des températures estivales, seuls les plus grands glaciers, tels celui d'Aletsch, ou les glaciers situés à très haute altitude pourraient voir le 22e siècle.

Alors qu'une hausse des températures de 1 à cinq degrés à la fin du 21e siècle est jugée réaliste par l'Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) mis en place par l'Organisation Météorologique Mondiale (WMO) et le Programme de l'Environnement des Nations Unies (UNEP), les chercheurs de l'Université de Zurich appellent à une prise de conscience.

Prise de conscience nécessaire

«C'est justement dans les régions de montagne fortement peuplées, comme les Alpes, qu'il faut réfléchir aux conséquences d'une fonte massive des glaciers, sur le cycle de l'eau, l'économie hydraulique, le tourisme ou les dangers naturels», souligne Michael Zemp. L'étude sera publiée à la mi-juillet dans la revue scientifique «Geophysical Research Letters».

En 1970, les Alpes comptaient 5.150 glaciers, couvrant une surface de 2.909 mètres carré. Par rapport à 1850, la masse glaciaire avait diminué de 35% en 1970 et de près de 50% en 2000. La fonte des glaciers s'est accélérée ces vingt dernières années. En 2003, lors de la canicule, la masse glaciaire a diminué de 5 à 10%. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!