Actualisé 21.05.2019 à 13:09

Histoire

Des Américains ont pris la Suisse en photo en 1946

Mardi, Swisstopo a révélé des images de la Suisse prises par les Etats-Unis en 1946.

1 / 6
Genève
Genève

En 1946, l'aéroport de Genève-Cointrin existe déjà. Mais il sera très nettement agrandi en 1960.

kein Anbieter/Swisstopo
Jura
Jura

Le petit village de Bure, près de la frontière française, encore entouré de terre agricoles. C'était avant l'inauguration de sa place d'armes et de sa piste de chars en 1968.

kein Anbieter/Swisstopo
Fribourg
Fribourg

À gauche, nous sommes deux ans avant la construction du barrage de Rossens (tout en haut de l'image) qui, dès 1948, va donner naissance au plus grand lac artificiel de Suisse, celui de Gruyère.

kein Anbieter/Swisstopo

En 1946, les Américains ont mené une mission très spéciale en Suisse: ils ont envoyé 66 bombardiers B-17 photographier l'ensemble du territoire depuis les airs. Swisstopo a dévoilé mardi les images restaurées et numérisées de paysages depuis disparus.

Cette opération a fait partie d'un projet bien plus large qui consistait à élaborer une carte aéronautique de l'Europe d'après-guerre, de l'Islande à l'Afrique du Nord, a indiqué mardi l'Office fédéral de la topographie. Pour ce faire, les Américains ont adressé une demande à la Suisse neutre, qui en pleines négociations sur la liquidation de l'or et des avoirs allemands, a donné son feu vert.

C'est ainsi que l'opération «Casey Jones», du nom d'un pionnier de l'aviation américaine, s'est mise en place à l'été 1946. En seulement quatre mois, du 19 mai au 24 septembre, quelque 4200 photos ont été prises de la Suisse au cours de 64 vols. Une telle entreprise, à l'échelle nationale et en une seule année, est restée unique à ce jour.

Moderne et de qualité

A l'issue des prises aériennes, les Américains ont remis aux autorités helvétiques 64 rouleaux de film avec une copie en négatif et une en positif, comme ce qui avait été convenu avec les Américains. Deux observateurs suisses avaient aussi eu la possibilité d'embarquer à bord des avions et d'observer les techniques de prises de vues.

Les caméras étaient équipées de films en rouleau au format 23 × 23 cm alors que la Topographie nationale travaillait encore avec des plaques de verre. Même si les Américains volaient beaucoup plus haut que les Suisses, la qualité des images était étonnamment bonne, relève swisstopo. L'expérience a ainsi permis de moderniser les techniques en Suisse.

Restauré et numérisé

Durant des décennies, tout ce matériel photographique est resté inutilisé. Dans le cadre de travaux de conservation, ce trésor historique a été restauré et numérisé. Ce travail a été achevé en 2015.

Les milliers de clichés, très bien documentés grâce aux rapports de vol de l'époque, ont été traités et accolés les uns aux autres pour former une image continue de la Suisse. Le résultat est désormais accessible sur SWISSIMAGE HIST 1946. Les paysages de l'après-guerre peuvent être comparés avec ceux d'aujourd'hui. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!