Grève dans l'aérien: Des annulations «à chaud» à Paris-Roissy
Actualisé

Grève dans l'aérienDes annulations «à chaud» à Paris-Roissy

Quelques vols Air France ont été annulés à la dernière minute jeudi à l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle, lors du quatrième et dernier jour de grève.

Air France prévoit d'assurer jeudi le même programme de vol que la veille.

Air France prévoit d'assurer jeudi le même programme de vol que la veille.

L'atmosphère était calme mercredi à Paris-Roissy pour le quatrième et dernier jour de grève dans l'aérien contre un encadrement plus strict du droit de grève.

Dix-huit vols Air France étaient affichés annulés sur les écrans des terminaux D, E, F et G. Il s'agit essentiellement des vols court et moyen-courrier, mais le vol long-courrier de 10h30 pour Sao Paulo a été également annulé. A Paris-Orly, aucun vol n'a été annulé «à chaud» en début de matinée, selon une source aéroportuaire.

Air France prévoit d'assurer jeudi le même programme de vol que la veille, soit 65% de ses vols long-courrier et 75% de ses vols court et moyen-courrier, en incluant l'activité de ses filiales (Régional, Brit Air).

Malgré des centaines d'annulations préventives, la compagnie a dû à nouveau annuler jeudi des dizaines de vols à la dernière minute: 5% des vols court et moyen-courrier et trois vols long-courrier (Dubai, Osaka et Canton).

Réunion vendredi

Les préavis avaient été déposés par l'ensemble des syndicats - pilotes, hôtesses et stewards, personnel au sol et prestataires -, mais les pilotes d'Air France sont restés à la pointe de la mobilisation. Une réunion est prévue vendredi au ministère du Transport.

Le projet de loi contesté par les syndicats doit être examiné le 15 février au Sénat. Il vise à encadrer le droit de grève dans l'aérien, en imposant notamment aux grévistes, sous peine de sanction, de se déclarer individuellement 48 heures à l'avance.

(ats)

Ton opinion