Genève: Des araignées géantes ont envahi les quais de la rade
Publié

GenèveDes araignées géantes ont envahi les quais de la rade

Des grosses bébêtes à huit pattes éclairent la rotonde du Mont-Blanc. Elles sont l’une des attractions du Geneva Lux festival, qui s’ouvre officiellement ce vendredi .

par
David Ramseyer
Marvin Ancian

Géantes aux corps translucides, une trentaine d’araignées prennent l’air du lac sur la rotonde du Mont-Blanc. Un peu plus loin, une baleine bleutée et son petit éclairent le Rhône. Sur la rue de Chantepoulet, comme un écho champêtre au nom de l’artère qui file vers la rade, 300 coquelicots rougeoyants ont poussé sur les branches d’un arbre vénérable. Ces installations figurent parmi les nouveautés du Geneva Lux festival (voir vidéo ci-dessus), qui s’ouvre officiellement ce vendredi. Cette septième édition éteindra ses lumières le 31 janvier.

La manifestation, gratuite, présente cette année 21 œuvres, disséminées entre les Pâquis, la Vieille-Ville, les Rues-Basses, ou encore les Bastions. Un événement culturel dans l’espace public, c’est suffisamment rare pour être relevé en ces temps de Covid, anxiogènes, où l’expression artistique est quasi muette. «C’est vrai, le contexte est tendu, relève la conseillère administrative Marie Barbey-Chappuis. Alors, un peu de poésie et de légèreté, ça fait du bien».

1 / 9
Quelques unes des œuvres présentées au 7e Geneva Lux festival. «Spider In Situ», du Groupe LAPS – Rotonde du Mont-Blanc.

Quelques unes des œuvres présentées au 7e Geneva Lux festival. «Spider In Situ», du Groupe LAPS – Rotonde du Mont-Blanc.

Marvin Ancian
«Spider In Situ», du Groupe LAPS – Rotonde du Mont-Blanc.

«Spider In Situ», du Groupe LAPS – Rotonde du Mont-Blanc.

Marvin Ancian
«Light/House», de Alexandre Burdin et François-Boris Edelstein – Jetée des Pâquis,

«Light/House», de Alexandre Burdin et François-Boris Edelstein – Jetée des Pâquis,

Marvin Ancian

La Ville aux manettes

Organisatrice de la manifestation, la Ville de Genève achète ou loue les sculptures et les installations luminescentes. Des options au cas par cas, selon le souhait de l’artiste. Le budget du festival s’élève à 370’000 francs, dont 50’000 fr. proviennent de fonds privés. Le Service logistique et manifestations de la commune participe à l’installation des oeuvres, en collaboration avec leurs auteurs.

Ton opinion

162 commentaires