Des athlètes chinois pris en flagrant délit de dopage
Actualisé

Des athlètes chinois pris en flagrant délit de dopage

Des athlètes d'une académie sportive située dans le nord de la Chine ont été pris en flagrant délit de dopage, rapportent mercredi les médias du pays, régulièrement frappé par des affaires de dopage.

Le 8 août dernier, des responsables de la commission antidopage du Comité olympique chinois ont rendu une visite surprise au camp d'entraînement utilisé par le centre sportif d'Anshan, a annoncé l'agence de presse Chine Nouvelle.

«Ils ont découvert des preuves consternantes de dopage collectif», selon l'agence. «Les responsables ont vu le personnel de l'école injecter à des adolescents des substances interdites et ont confisqué des produits interdits incluant de l'érythropoïétine (EPO) et de la testostérone.»

Des seringues hypodermiques ont également été découvertes dans la chambre de l'un des responsables du centre, Shao Huibin.

Les athlètes se préparaient pour une compétition organisée dans la province de Liaoning, où la réputée académie est située.

L'an passé, les autorités sportives chinoises ont annoncé avoir sanctionné 17 athlètes convaincus de dopage. AP

Ton opinion