Daniel de «Secret Story»: Des autographes au lieu d'une amende
Actualisé

Daniel de «Secret Story»Des autographes au lieu d'une amende

Le candidat suisse de «Secret Story 5», Daniel, est devenu une star en France. A tel point que des policiers lui ont demandé des autographes au lieu de le verbaliser.

par
fab/man/sal
Daniel Mkongo découvre le tout nouveau «20 minuti» au Tessin.

Daniel Mkongo découvre le tout nouveau «20 minuti» au Tessin.

«Ma nouvelle vie est incroyable. En France, je ne peux pas sortir seul. Lors d'un événement sur les Champs-Elysées, j'ai dû être accompagné de gardes du corps. Quand je rentre dans un magasin, il arrive toutes sortes de choses. Des gens qui me sautent dessus, des photographes qui me poursuivent, comme si j'étais une star internationale.» Revenu dans son Tessin natal, Daniel Mkongo explique à «20 minuti» le changement radical qu'a opéré sur sa vie, son passage dans «Secret Story».

A Paris, il est véritablement considéré comme une célébrité. «Une fois, j'étais en voiture sur les Champs-Elysées. Je venais juste de passer la tête par la fenêtre. Tout d'un coup, les passagers du bus d'à côté ont commencé à hurler mon nom et à frapper des coups sur la vitre. A une autre occasion, les policiers m'ont arrêté parce que je n'avais pas respecté un feu rouge. Et bien, au lieu de me donner une amende, ils m'ont demandé s'ils pouvaient se prendre en photo avec moi et avoir des autographes pour leurs filles.»

Une marque d'habits bientôt prête

Ce soudain succès n'est cependant pas monté à la tête de Daniel qui se dit «conscient que cela ne durera pas longtemps» puisque «l'année prochaine il y aura d'autres candidats». Mais il compte bien profiter au maximum de son aura actuelle. «Je suis en train de m'organiser et je me transforme en homme d'affaires, avoue-t-il. Je suis en train de créer une marque de vêtements. Ce seront des habits pour jeunes que je présenterai bientôt.»

Le Suisse explique en outre que dans la Maison des Secrets, la plupart des autres candidats étaient convaincus qu'il venait d'Italie. «J'ai dû leur expliquer qu'il existe une partie de la Suisse où on parle italien, déclare-t-il. J'ai beaucoup parlé de la Suisse et de Lugano, à tel point que plusieurs anciens candidats vont bientôt venir me rendre visite à Lugano.»

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion