Actualisé

Afrique du SudDes autruches déplumées par des voleurs

C'est le nouveau créneau des voleurs, en Afrique du Sud: voler des plumes d'autruches. Mais les bêtes supportent mal ces attaques.

Les autruches sud-africaines sont spoliés de leurs plumes.

Les autruches sud-africaines sont spoliés de leurs plumes.

Les élevages d'autruches en Afrique du Sud sont la cible depuis près d'un mois d'une délinquance d'un nouveau genre: des voleurs qui arrachent nuitamment les plumes de ces grands oiseaux, a indiqué mardi un responsable de ce secteur.

«Cela a commencé il y a six semaines, alors que l'année dernière déjà, beaucoup de stocks de plumes avaient été volés dans plusieurs fermes», a expliqué à l'AFP Piet Kleyn, le directeur de la chambre de commerce des éleveurs d'autruches.

Les voleurs se faufilent de nuit dans les élevages et arrachent à la main les plumes des volatiles, leur infligeant ainsi de graves blessures.

Beaucoup de victimes

Beaucoup de ces oiseaux, terrorisées et traumatisées, «meurent de ces blessures», s'est alarmé M. Kleyn.

Une cinquantaine d'autruches ont été ainsi attaquées ces dernières semaines dans la région d'élevage d'Oudtshoorn.

Toujours selon M. Kleyn, même les oiseaux qui ne sont pas encore adultes sont recherchés.

La raison en est sans doute le prix de vente relativement élevé des plumes d'autruche, utilisées dans la haute couture, les costumes de carnaval ou les plumeaux de ménage.

Par le passé, l'élevage sud-africain d'autruches a été souvent freiné par l'interdiction d'exportation de viande, en raison des risques d'épidémies de grippe aviaire.

L'Afrique du Sud est un des leaders mondiaux de l'élevage d'autruches. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!