Actualisé 03.08.2011 à 10:16

Libye

Des belles s'érigent en bouclier de Kadhafi

Yvonne, Clio et Rea, des modèles italiens, se sont rendues en Libye pour témoigner de leur soutien au colonel. Elles veulent montrer dans quelle situation se trouve le pays.

de
atk
Rea Beko, à gauche, Yvonne De Vito et Clio Evans, au centre. - Photo: dr

Rea Beko, à gauche, Yvonne De Vito et Clio Evans, au centre. - Photo: dr

Trois mannequins, Yvonne De Vito, Clio Evans et Rea Beko sont arrivées vendredi dernier à Tripoli. Les belles ne sont pas dans la capitale libyenne pour faire du tourisme. Elles veulent manifester leur solidarité à Kadhafi et sont prêtes pour cela à faire face aux bombardements et au danger de la capitale libyenne. Tout cela pour rester proches du Colonel dans ses moments difficiles.

Le but du voyage est de récupérer «une série de documents qui témoignent de la situation actuelle à Tripoli et dans le reste du pays», ont-elles expliqué à Fox News relayé par le site corriere.it. Les modèles sont accompagnées par Alessandro Londero, le propriétaire de l'agence Hostessweb. Les femmes avaient été recrutées l'année dernière pour participer à un meeting sur l'Islam donné par le dictateur à Rome.

Alessandro Londero jure qu'il s'agit d'une visite privée et que les femmes se sont rendues à Tripoli de leur propre gré, en payant de leur poche le billet d'avion. Elles séjournent dans l'hôtel où se trouvent les délégations et les journalistes internationaux.

«Comme nous sommes déjà venus en Libye, nous avons voulu aussi y retourner dans un moment aussi critique. Notre retour en Italie servira à témoigner de ce que nous avons vu de nos propres yeux», a déclaré à Fox News le propriétaire de l'agence. «Nous avons beaucoup d'amis ici en Libye et l'amitié se démontre dans les moments difficiles.»

Pas encore vu le dictateur libyen

La délégation italienne n'a pas encore rencontré Kadhafi et ne sait même pas si elle réussira à le faire. Mais le groupe a déjà visité une école militaire destinée aux femmes, des hôpitaux et des centres islamiques.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!