30.07.2020 à 09:11

Coronavirus en Suisse

Des Bernois créent un test sérologique trois fois plus rapide

Grâce à un virus inoffensif et «déguisé», des chercheurs ont développé un test d'anticorps au SARS-Cov-2 beaucoup plus rapide et facile d'utilisation que ceux existants jusqu’à présent.

Jusqu’à présent, les tests pouvaient durer jusqu’à quatre jours.

Jusqu’à présent, les tests pouvaient durer jusqu’à quatre jours.

Des chercheurs bernois et allemands ont développé un test d'anticorps au SARS-Cov-2 plus rapide et plus simple d'utilisation. Les résultats sont disponibles au bout de 18 heures au lieu de 56, et des mesures de sécurité particulières pour les analyses ne sont pas nécessaires.

Le test est basé sur un virus incapable de se répliquer mais doté en surface des protéines «Spike» du nouveau coronavirus. Le virus ainsi «déguisé» attire les anticorps, a indiqué jeudi l'Université de Berne dans un communiqué.

Le virus a été modifié génétiquement pour que les cellules infectées deviennent vert fluorescent. Moins il y en a, mieux les anticorps ont bloqué le virus, selon cet indicateur. Un second indicateur utilisable est constitué par la luciférase, une enzyme bioluminescente.

«Après une série d'infections , nous dénombrons les cellules devenues fluorescentes», explique Ferdinand Zettl, de l'Institut de virologie et d'immunologie de Berne.

«Une bonne corrélation»

C’est l’autre avantage de cette nouvelle méthode: elle nécessite moins de précautions. Jusqu’à présent, les tests devaient se dérouler dans des laboratoires hautement sécurisés. Le test présenté par les chercheurs peut donc être effectué dans presque n’importe quel environnement médical.

Les chercheurs ont effectué des essais sur des échantillons de sang de patients infectés par le Covid-19 et ont comparé les résultats avec ceux du test habituellement utilisé, trouvant «une bonne corrélation».

Ces travaux, publiés dans la revue Vaccines, ont été réalisés en collaboration avec l'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) et l'Université de la Ruhr à Bochum (D).

Les tests sérologiques permettent de déterminer si un individu est immunisé contre le coronavirus. Ils consistent en une analyse de la quantité d’anticorps contre le coronavirus présents dans le sang. La démarche est aussi utile pour évaluer l'efficacité d’éventuels vaccins.

(ATS)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
33 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Hulk

30.07.2020 à 12:16

Vert fluo. On pourra identifier les malades, surtout la nuit en boîte.

Touspourri

30.07.2020 à 10:39

Mais quel propagande, on en demande encore, ils sont tous en train de faire semblant a chercher un vaccin alors qu’il est déjà bien au frais chez big pharma et leur virologue médecin Gates et son assistante Melinda!

Vadous ment

30.07.2020 à 10:35

C’est bien la première fois que de bernois sont plus rapides que les autres! Comme quoi... les clichés changent! 😂