Des bijoux réduits en miettes
Actualisé

Des bijoux réduits en miettes

GENEVE – Imitations de montres, bijoux, parfums, peluches, crèmes pour le visage, etc. Une demi tonne de marchandises saisies à la frontière ont été détruites au rouleau compresseur, hier matin, dans l'enceinte de la société Implenia, à Aïre.

«Ces objets, d'une valeur marchande de plusieurs milliers de francs, ont été saisis sur des Chinois domiciliés en Italie. La marchandise venait de Paris et était destinée au marché suisse», indique le major Gilbert Catelain. Depuis quelques mois, l'administration fédérale des douanes se retrouve de plus en plus souvent confrontée à ce genre de situations. Dans la plupart des cas, la marchandise est saisie et les vendeurs remis en liberté. «Ces affaires sont délictuelles. Et ces gens ne sont que les maillons d'un vaste réseau», conclut le major Catelain.

(vdy)

Ton opinion