Genève: Des blessés dans une école après un jet de pétard

Actualisé

GenèveDes blessés dans une école après un jet de pétard

Un engin pyrotechnique a été projeté dans le hall du Cycle des Voirets, à Lancy (GE), lundi matin. Plusieurs élèves et une prof ont été touchés.

par
leo

«Quelqu'un a jeté un feu d'artifice dans le bâtiment pendant la pause de 9h30», raconte Simon*, élève du Cycle d'orientation des Voirets, situé dans la commune de Lancy (GE). Lundi matin, un engin pyrotechnique a été lancé dans le hall de l'école secondaire.

Selon la «Tribune de Genève», cinq élèves ont été pris en charge par l'infirmière scolaire à la suite de l'incident. «Certains avaient mal aux oreilles et se plaignaient d'une forte douleur, détaille Simon. Une prof a été légèrement blessée, au niveau de la jambe, je crois.»

Interrogé par le quotidien genevois, le Département de l'instruction publique (DIP) précise que les adolescents ont été traités pour des «douleurs, acouphènes, état de choc, hyperventilation, entre autres». Une élève a été transportée dans une permanence médicale. Quant à l'enseignante touchée, elle souffre d'une blessure sans gravité. Le DIP ajoute que la police a été informée dans l'après-midi, après des discussions avec le groupe d'élèves d'où est parti le projectile. La direction de l'établissement scolaire est en train d'identifier le ou les responsables.

* Prénom d'emprunt

Pas de recrudescence

Le Département de l'instruction publique (DIP) n'a pas observé un phénomène de mode chez les élèves qui serait lié à l'usage d'engins pyrotechniques, comme le confirme son porte-parole, Pierre-Antoine Preti: «Nos directions générales n'ont pas observé de recrudescence d'utilisation d'engins pyrotechniques à ce jour, dans les écoles genevoises. De telles utilisations, sont par ailleurs totalement interdites dans l'enceinte des écoles», rappelle-t-il.

Ton opinion