Vaud: Des blessés par dizaines sur un toboggan aquatique
Actualisé

VaudDes blessés par dizaines sur un toboggan aquatique

De nombreuses blessures ont émaillé un événement au bord du Léman. Les organisateurs rejettent toute responsabilité.

par
Mirko Martino

Environs 2300 participants ont dévalé la piste du Summerslide, longue de 21 mètres.

La manifestation promettait de «fabuleuses décharges d'adrénaline». Pour certains, celles-ci se sont avérées plutôt douloureuses. Le week-end dernier, le Summerslide a posé ses valises et surtout son toboggan géant à Pully, au bord du Léman. Et les bobos ont été légion.

«Nous y sommes allés samedi matin avec mon mari, qui est prof de sport, raconte Rachel*. Il a suivi à la lettre les consignes qui lui ont été données et a dévalé le tremplin les pieds en avant. Après son saut, quand il a sorti la tête de l'eau, il saignait du front car il s'était tapé avec le genou dans sa chute.» Un maître-nageur a indiqué au trentenaire de se rendre au poste de samaritains. Là, on lui a conseillé d'aller à l'hôpital. Résultat: sept points de suture, un fort mal de tête, des antibiotiques, un pansement à changer deux fois par jour et deux semaines d'arrêt de travail.

Pour Franck*, 56 ans, la glissade s'est soldée par un nez cassé là où la courbure du tremplin remonte et par des côtes fissurées lors de l'entrée dans l'eau. «Je me suis élancé tête en avant, explique-t-il. Le staff prévient de lever la tête en bout de piste pour ne pas se cogner contre la rampe. Mais entre la vitesse et l'eau dans les yeux, impossible de savoir où on est. Si je me blesse dans l'eau, passe encore, je l'ai choisi. Mais sur l'installation, ce n'est pas normal.»

Aux centres médicaux de Vidy et d'Epalinges, on a recensé une trentaine de patients arrivés du toboggan pour des traumatismes crâniens, des plaies à l'arcade, au front ou au menton, des nez cassés et des douleurs au dos ou à la nuque. «Ce nombre n'est pas anodin», précise-t-on. Les urgences du CHUV, où une dizaine de blessés ont été reçus, soulignent «qu'il est rare d'avoir autant de cas pour un seul événement.»

*Prénoms d'emprunt

«Chacun a signé une décharge»

«Toutes les mesures de sécurité ont été mises en place afin de garantir le bon déroulement de la manifestation, avance-t-on chez Promotion Tools, la société organisatrice. Chaque participant est conscient des risques en signant une décharge de responsabilité. Du personnel qualifié donnait les instructions de sécurité à chaque personne qui utilisait l'installation. Deux maîtres-nageurs et trois samaritains étaient présent en permanence. Le risque zéro n'existe pas.»

Le sponsor préoccupé

Des bobos ont aussi été relevés lors des deux autres étapes du Summerslide Tour cet été, à Lucerne et à Berne. Malgré ces incidents, de nombreux messages ont été publiés par des participants enthousiastes ou qui se réjouissent de tester l'attraction. Du côté de Rivella, sponsor-titre de l'événement, on regrette les incidents. «La sécurité des participants est primordiale pour nous, note Monika Christener, sa porte-parole. Nous analyserons la situation avec l'organisateur et définirons les éventuelles mesures à prendre pour l'an prochain.»

Ton opinion