Coop: Des bouchers vendaient de la viande périmée
Actualisé

CoopDes bouchers vendaient de la viande périmée

Au moins 24 filiales Coop écoulaient des produits dont la date limite était échue. Un bonus promis aux meilleurs liquidateurs de stocks serait en cause.

De la viande périmée était vendue dans des filiales Coop.

De la viande périmée était vendue dans des filiales Coop.

«Dans la plupart des filiales, nous vendons de la viande périmée», a avoué mardi un boucher dans l'émission «Kassen­sturz», de la télévision alémanique. Début octobre 2011, un ex-employé de la Coop de Planfayon (FR) y avait déjà révélé qu'il avait dû placer sur son étal des produits retirés de leur barquette après l'expiration de la date limite de vente. La chaîne de magasins alimentaires avait alors rejeté ces allégations.

Mais, selon «Kassensturz», sept autres bouchers se seraient manifestés. Ils dénoncent des situations similaires dans au moins 24 filiales Coop. «Nous ne touchons pas de bonus si nous jetons trop de viande», raconte un employé. Chefs de filiale et maîtres bouchers recevraient 15% de leur salaire annuel brut s'ils parviennent à bien écouler les stocks. Un autre employé raconte: «On enroulait les filets de porc d'une tranche de lard et, sinon, la marinade faisait son affaire.» Depuis le cas fribourgeois, Coop a durci les règles internes. «Nous observons une tolérance zéro. D'ailleurs, 53 employés ont été licenciés ces 12 derniers mois», explique Philipp Wyss, chef de la section vente au détail de Coop Suisse. Il dément toutefois le bonus de 15%.

Pour Sara Stalder, de la Fondation suisse alémanique pour la protection des consommateurs, cette triche aurait largement cours dans les petits magasins d'autres enseignes. «Personne n'est tombé malade pour l'instant, c'est donc surtout mauvais pour l'image de la Coop.»

Ton opinion