Des bulles d’air découvertes en Suisse dans les vaccins anti-covid

Publié

CoronavirusDes bulles d’air découvertes en Suisse dans les vaccins anti-Covid

Chaque seringue du produit de Pfizer contre Omicron et ses variants doit être inspectée. Si on voit de l’air, il ne faut pas faire la piqûre tant qu’on n’en sait pas plus.

Le Covid-19 Comirnaty Bivalent Original/Omicron BA.1 a été élaboré contre Omicron par Pfizer/BioNTech.

Le Covid-19 Comirnaty Bivalent Original/Omicron BA.1 a été élaboré contre Omicron par Pfizer/BioNTech.

Comirnatyeducation.co.uk

Certains centres de vaccination ont signalé à Swissmedic qu’ils avaient observé de petites bulles lors de la préparation du vaccin contre le Covid-19 Comirnaty Bivalent Original/Omicron BA.1. Il s’agit du nouveau vaccin bivalent élaboré par Pfizer/BioNTech et plus spécifiquement destiné à Omicron et ses variants. C’est lui qui est surtout désormais administré en Suisse avec celui de Moderna. Swissmedic analyse actuellement les risques que pourraient comporter les altérations constatées et en a averti les cantons ainsi que les centres de vaccination à titre de mesure de précaution, selon son communiqué.

Les flacons perforables du lot en question comportaient en effet de petites bulles après avoir été sortis du réfrigérateur. Swissmedic évalue actuellement les causes possibles de ces altérations avec le titulaire de l’autorisation et analyse pour ce faire également des échantillons dans son laboratoire.

D’après ce que l’on sait actuellement, ce phénomène semble se renforcer lorsque les seringues ont été préparées plusieurs heures à l’avance, mais certains flacons comportaient déjà de petites bulles lorsqu’ils ont été sortis du réfrigérateur. Swissmedic a informé les cantons ainsi que les centres de vaccination à titre de précaution et communiquera à nouveau sur son site Internet au sujet de la situation et des mesures à prendre dès que d’autres résultats seront disponibles.

Information importante pour les centres de vaccination

En attendant que les causes de ce phénomène soient éclaircies, toutes les seringues doivent faire l’objet d’un contrôle visuel avant l’injection à titre de précaution. Aucune préparation contenant de petites bulles ou des particules ne peut être administrée. Il est en outre recommandé de ne pas prélever le vaccin dans le flacon plus de quinze minutes à l’avance pour remplir la seringue. Ce ne sont pas tant les bulles qui pourraient être problématiques, mais les causes de leur apparition.

(Comm/M.P.)

Ton opinion