Actualisé 23.08.2012 à 09:38

IdéeDes cabanons en bois pour les festivaliers

Ce week-end, les bénévoles du Summerdays à Arbon (TG) dormiront dans des prototypes de cabanes en bois. Ce nouveau service s'adresse à ceux qui désirent plus de confort dans les open-air.

de
Olivia Fuchs
«Trois personnes peuvent monter ces habitations en 30 minutes», explique Tristan Hartmann, chef de projet chez Glovital.

«Trois personnes peuvent monter ces habitations en 30 minutes», explique Tristan Hartmann, chef de projet chez Glovital.

Une nouvelle construction en bois est censée révolutionner les nuitées dans les festivals. Mandatée par l'Openair St. Gallen, l'entreprise thurgovienne Glovital a élaboré durant les six derniers mois des petites cabanes faciles à monter. Les maisonnettes ont une surface habitable de huit mètres carrés et peuvent accueillir jusqu'à 4 personnes. Tous les cabanons disposent d'électricité et d'une porte avec serrure.

Plus de confort

«Trois personnes peuvent monter ces habitations en 30 minutes», a expliqué à «20 Minuten» Tristan Hartmann, chef de projet chez Glovital. Selon lui, le but est d'étendre cette offre à divers open-air à travers toute la Suisse. «Les cabanes sont parfaites pour les festivaliers qui souhaitent avoir un certain confort», a ajouté Hartmann.

Prototype

En ce moment, les constructions se trouvent à Arbon (TG): 15 maisonnettes seront mises à disposition du Summerdays. «Pour l'instant, il s'agit encore d'un prototype», a confirmé de son côté le directeur de l'open-air thurgovien, Stefan Breitenmoser. «Les bénévoles du festival les testeront. Ensuite, nous apporteront les modifications nécessaires», se réjouit Tristant Hartmann.

L'idée de mettre ce genre d'habitations à disposition des festivaliers du Paléo à Nyon séduit les organisateurs depuis plusieurs années: «Nous avons déjà évalué la question. De tels cabanes dans le camping du Paléo sont envisageables. C'est au niveau de la place que ça pourrait poser problème. Mais nous avons les yeux ouverts sur ce qui se passe ailleurs», a confirmé jeudi le porte-parole du Paléo, Christophe Platel.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!