Actualisé 12.02.2013 à 09:05

GenèveDes caméras bientôt à Cornavin et aux Pâquis?

Le conseiller d'Etat genevois en charge de la sécurité, Pierre Maudet, aurait commandé une étude qui préconise l'installation de 21 caméras au centre-ville.

La vidéosurveillance est largement utilisée en Grande-Bretagne.

La vidéosurveillance est largement utilisée en Grande-Bretagne.

Des caméras de vidéosurveillance. Vingt-et-une, pour être précis. Pour endiguer le trafic de drogue et les vols à l'arrachée dans le quartier des Pâquis et aux abords de la gare Cornavin, les conclusions d'un groupe de travail ad hoc sont claires. Selon la dizaine de professionnels du secteur et de représentants du département genevois de la sécurité mandatés, il faut mettre en place un système de surveillance vidéo, piloté en temps réel par des opérateurs qui appelleraient la police en cas d'infraction constatée.

C'est Pierre Maudet lui-même qui a commandé cette étude, révèle la «Tribune de Genève». Le chef cantonal de la sécurité n'a pas souhaité s'exprimer sur le rapport qui lui a été transmis récemment. Mais la «Julie» rappelle qu'en automne dernier, le magistrat s'était montré prudent quant à l'utilisation de ce type de matériel sur la voie publique. «Les caméras sont efficaces dans les lieux fermés, à l'instar des transports publics. Mais il est vrai qu'elles sont réputées avoir peu d'effet sur le deal. Elles sont aussi moins efficaces dans les lieux ouverts», avait-t-il constaté.

Le projet est devisé à 2,6 millions de fr. pour son installation et son fonctionnement pendant un an. S'il voit le jour, il s'agirait d'une première pour le canton du bout du lac. (20 minutes)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!