Actualisé 20.02.2008 à 12:47

Des caméras de surveillance pour protéger les touristes?

L'agression d'une touriste américaine lundi à Gstaad (BE) remet sur le tapis l'idée d'équiper la station bernoise de caméras de surveillance.

Selon le président de la commune de Saanen, dont dépend Gstaad, une telle installation aurait au moins permis de filmer les auteurs, toujours en fuite.

L'agression n'aurait pas été aussi facile, a estimé Andreas Hurni, interrogé mercredi par l'ATS à la suite d'une information du «Berner Oberländer». Présentée cet automne, l'idée d'installer des caméras de surveillance avait été enterrée après la vive résistance des indigènes. Les coûts notamment étaient jugés trop élevés pour la collectivité.

Le Conseil communal discutera de sécurité ce printemps et réexaminera le projet de vidéosurveillance. L'agression de lundi devrait donner une impulsion positive au projet, selon M. Hurni.

Une touriste américaine a été enlevée et dévalisée lundi soir alors qu'elle rentrait à son hôtel de Gstaad (BE). Trois inconnus masqués l'ont contrainte à monter dans leur voiture avant de démarrer. Ils l'ont ensuite libérée dans le village voisin de Rougemont (VD) non sans lui avoir au préalable volé un bijou et ses achats.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!