Climat: Des canons à neige à la rescousse de l'Antarctique
Publié

ClimatDes canons à neige à la rescousse de l'Antarctique

Des chercheurs proposent de pomper de la glace fondue pour la rejeter sur la calotte glaciaire.

par
afp/pga
Freiner la fonte de la banquise est devenu une priorité vitale.

Freiner la fonte de la banquise est devenu une priorité vitale.

AFP

«Tous les modèles le montrent: si l'on s'en tient au réchauffement de 2 degrés de l'Accord de Paris, on aura une hausse de 5 mètres du niveau de la mer, voire plus.» Forts de ce constat, des chercheurs de l'Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique (PIK) proposent une solution singulière pour contrer le dégel de l'Antarctique occidental: pomper l'eau issue de la fonte des glaces pour la rejeter sur la calotte glaciaire grâce à des canons à neige.

Dans une étude parue mercredi dans la revue «Science Advances», les scientifiques disent craindre en particulier que les glaciers de Pine Island et de Thwaites – qui renferment assez de glace pour élever le niveau des mers de 3 m –, aient atteint un point de non-­retour où ils continueraient à fondre, quels que soient les efforts menés contre les émissions de gaz à effet de serre.

Selon les chercheurs du PIK, il faudrait au moins 7400 milliards de tonnes de neige pour stabiliser les glaciers. L'auteur principal de l'étude, le physicien Anders Levermann, insiste sur le fait qu'il ne s'agit que d'une hypothèse et que toute mesure de cette nature devrait s'accompagner d'une réduction radicale des émissions de gaz à effet de serre pour avoir une chance raisonnable de réussir. Le système pourrait être alimenté par 12'000 éoliennes et des centaines de canons à neige pour pulvériser de la poudreuse sur un territoire de 52'000 km2, plus vaste que la Suisse. 

Ton opinion