Coronavirus: Des cantons prennent déjà les inscriptions pour le vaccin
Publié

CoronavirusDes cantons prennent déjà les inscriptions pour le vaccin

La vaccination pour se prémunir des effets indésirables du Covid-19 avance. Si les groupes à risque et les anciens sont prioritaires, dans certains cantons, on peut déjà s’inscrire et recevoir le vaccin plus tard.

par
kra/jbm
Il faut encore s’armer de patience pour être vacciné contre le coronavirus.

Il faut encore s’armer de patience pour être vacciné contre le coronavirus.

20min/Taddeo Cerletti

Pour la majorité de la population suisse, un rendez-vous pour recevoir le vaccin contre le Covid-19 est encore loin. Mais dans de nombreux cantons, «toute personne qui veut recevoir le vaccin – quel que soit son âge ou son appartenance à un groupe à risque – peut déjà prendre rendez-vous», explique Tobias Bär, responsable communication de la Conférence suisse des directeurs de la santé. Toutefois, il s’agit d’une inscription. Le rendez-vous pour la vaccination n’aura lieu que lorsque cette personne remplira les critères fixés par la stratégie de vaccination.

A Genève, dès 16 ans, une personne en bonne santé peut s’inscrire. Elle sera alors placée sur liste d’attente, confirme Laurent Paoliello, chargé de communication au Département de la santé. La prise de rendez-vous pour l'injection n’interviendra que lorsque la vaccination sera ouverte pour cette tranche de la population et le principe du «premier inscrit, premier servi» s'appliquera. Précision: toute personne en bonne santé peut s'inscrire dès 16 ans, en revanche elle recevra, au moment où la vaccination sera ouvert pour sa catégorie, une injection de Pfizer, car il est adapté pour les personnes entre 16 et 18 ans. Ce n'est pas le cas du Moderna qui lui, peut être injecté uniquement aux patients de plus de 18 ans. Dans les cantons du Valais et de Fribourg, il est également possible de déjà s’enregistrer sur leur site internet, même si on n’appartient pas aux groupes prioritaires pour le moment. Malgré tout, le Valais demande d’attendre. À Neuchâtel, jeudi, il n’était pas possible de s’enregistrer en ligne, toutes les dates étant complètes.

Longue liste d’attente

En Suisse alémanique, à Lucerne, près de 9500 personnes n’appartenant pas aux groupes prioritaires se sont déjà enregistrées. Cependant, le délai pour recevoir le vaccin risque d’être long. À Zoug, on craint de faire exploser la plateforme d’inscription, c’est pourquoi la communication sur le sujet n’a pas été faite. À Zurich et à Saint-Gall, les inscriptions pour les catégories autres que celles à risque et les anciens ne sont pas possible. Sur le site du canton de Vaud, c’est pareil.

Certains cantons voient cette possibilité de préenregistrement comme positive. «Ceux qui font cette démarche nous aident dans notre planification de vaccination» confirme Maria Gares, du Département argovien de la santé.

À Bâle-Ville, un communiqué diffusé mercredi invite toutes les personnes intéressées habitant le canton – dès l’âge de 16 ans – à s’inscrire pour recevoir le vaccin. La cité rhénane indique qu’il faudra être très patient et que, au mieux, c’est en juin que ces personnes seront convoquées.

Ton opinion