Actualisé

Vote électroniqueDes cantons vont procéder à des tests en 2015 et 2016

Quatorze cantons, dont Genève et Neuchâtel, vont continuer les essais de vote électronique en 2015 et 2016.

Le Conseil fédéral a approuvé les demandes mercredi. Il poursuit ainsi sa stratégie visant à «instaurer par étapes le vote électronique en vertu du principe selon lequel la sécurité prime la vitesse», a-t-il noté.

À partir de la votation du 8 mars 2015, tous les cantons participant aux essais utiliseront des systèmes reposant sur la vérifiabilité individuelle. Ce système permet aux électeurs de vérifier si leur suffrage a été transmis correctement ou si d'éventuelles manipulations ont été opérées sur leur appareil ou sur Internet.

Les cantons de Zurich et de Glaris vont proposer pour la première fois à leurs électeurs suisses de l'étranger d'utiliser le vote électronique le 8 mars. Ainsi, 90 000 des 135 000 électeurs suisses de l'étranger enregistrés dans tout le pays devraient pouvoir profiter de cette nouvelle forme de vote.

Les cantons de Soleure, de St-Gall, des Grisons, d'Argovie et de Thurgovie ont par ailleurs reçu l'autorisation de proposer le vote électronique également à leurs électeurs de l'intérieur. Ils pourront permettre à 30% de leur électorat au maximum de participer aux essais de vote électronique lors de votations fédérales, cantonales ou communales à partir de 2016. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!