Actualisé 11.09.2008 à 12:47

FootDes cellules pour hooligans dans les stades italiens ?

Le président de la Ligue italienne des clubs de football Antonio Matarrese a lancé jeudi l'idée de «construire des cellules» dans les stades pour y emprisonner «tout de suite» les personnes commettant des «délits» au cours d'un match.

Si cela est nécessaire, nous pouvons «construire des cellules» dans les stades pour y mettre «tout de suite» ceux qui commettent des «délits», a déclaré M. Matarrese, en marge de la présentation de la campagne de communication du gouvernement pour lutter contre la violence dans les stades.

Le ministre de l'Intérieur Roberto Maroni a annoncé jeudi en conseil des ministres le lancement vendredi de spots à la télévision, au cinéma et sur internet pour lutter contre la violence dans les stades.

Cette campagne de sensibilisation fait suite aux violents incidents en marge du match AS Rome-Naples le 31 août. Des centaines de supporteurs napolitains avaient notamment pris d'assaut un train à la gare de Naples, faisant fuir les passagers avant de saccager les compartiments.

Ces agissements ont valu aux virages A et B du stade San Paolo de Naples, où se concentrent les ultras du club, d'être fermés jusqu'au 31 octobre sur décision de la justice sportive.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!