Actualisé 14.01.2014 à 14:31

Annemasse (F)

Des centaines de bijoux volés retrouvés à l'hôtel

La police française a interpellé cinq Albanais jeudi matin. Les enquêteurs recherchent maintenant les propriétaires des objets précieux.

de
jef

Les agents ont nommé le fichier contenant les photos des parures «Goldfinger». C'est que les cinq individus qu'ils ont arrêtés jeudi matin dans une chambre de l'hôtel Le Modern, à l'avenue de la Gare à Annemasse, vouent un intérêt certain aux bijoux en or, qu'ils ont amassés par centaines. Dans cet établissement qu'elle juge «sensible», la police a ainsi mis la main sur 324 chaînes, bracelets, colliers, pendentifs, bagues et autres boucles d'oreilles pour un poids total de 1,188 kilo.

Les cinq Albanais en leur possession, âgés de 21 à 34 ans, détenaient en outre cinq montres et un briquet du même métal, ainsi que tout le matériel nécessaire au pesage des objets et à l'analyse de leur nombre de carats. Neuf téléphones mobiles et deux tablettes complètent la prise des forces de l'ordre.

Celles-ci se trouvent désormais aux prises avec un véritable casse-tête: retrouver les manifestement très nombreux propriétaires de ces bijoux. Pour l'heure, seul le titulaire d'un iPad a été identifié. Il avait été victime d'un cambriolage le 6 décembre dernier à Viriat, à proximité de Bourg-en-Bresse (F), dans l'Ain.

Appel à victimes

La police annemassienne prie les personnes qui reconnaîtraient l'un ou l'autre des bijoux volés de les contacter par voie électronique à l'adresse ddsp74-csp-annemasse-cac@interieur.gouv.fr et de préciser leur numéro de téléphone et la nature des objets reconnus.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!