Actualisé 14.08.2017 à 10:47

GenèveDes centaines de dormeurs sans-abris dans les parcs

Selon les associations, entre 800 et 1000 personnes investiraient les espaces verts une fois la nuit tombée.

de
jef
Image d'illustration.

Image d'illustration.

Keystone/Salvatore di Nolfi

Entre 800 et 1000 personnes dormiraient dans les parcs et squares genevois selon l'Etat, qui s'appuie sur les chiffres des associations. D'après la porte-parole du département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé, citée par «Le Matin», «il s'agit pour la plupart de migrants, pour beaucoup des déboutés de l'asile». Elle rappelle que «50% à 60%» des individus dont la demande est rejetée passent dans la clandestinité.

La police, elle, explique assurer une présence soutenue dans les lieux sensibles, notamment les parcs du bord du lac situés sur la rive droite. La dernière opération en la matière remonte au 21 juillet. Au petit matin, les forces de l'ordre avaient interpellé 22 personnes sans papiers valables. Quatre avaient été remises au Ministère public pour infraction à la loi sur les étrangers, rapporte le quotidien orange.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!