Valais – Des centaines de signatures contre le port du masque à l’école
Publié

ValaisDes centaines de signatures contre le port du masque à l’école

Une vingtaine de parents haut-valaisans ont lancé une pétition contre le port du masque dès la 5H. En quelques heures seulement, elle a été signée par 500 personnes.

par
Fabrice Zwahlen
En Valais, moins de 1% des élèves dès la 5H ne sont pas en cours pour cause de refus de porter le masque.

En Valais, moins de 1% des élèves dès la 5H ne sont pas en cours pour cause de refus de porter le masque.

20min/Marco Zangger

Depuis lundi, les élèves romands ont l’obligation de porter un masque dès la 5H. Cette décision liée à l’explosion des cas positifs au Covid-19 préoccupe les parents. Elle n’en est pas moins largement suivie, à l’instar du Valais, où seul 0,56% des élèves n’ont pas effectué leur rentrée, leurs parents refusant qu’ils portent une protection.

Une vingtaine de parents se sont regroupés, lundi à Brigue (VS), pour protester silencieusement contre cette mesure, dont ils exigent labolition immédiate. Parallèlement ils ont lancé une pétition. En un peu plus de 24 heures, leur démarche leur a permis de récolter, dans la rue ou via le web, quelque 500 signatures.

Mobilisation dans le canton de Berne

Pour les pétitionnaires, «le port dun masque provoque non seulement des effets secondaires temporaires chez les enfants tels que des difficultés de communication, des maux de tête, des difficultés de concentration ou de lirritabilité, mais empêche également le développement sain du système immunitaire.» Des arguments balayés par le pédiatre Simon Fluri, aux noms des pédopsychologues et médecins du canton, dans le «Walliser Bote».

Dans le canton de Berne, les élèves doivent porter le masque dès la 3H. Une mesure qui irrite des parents de La Neuveville (BE). Un sous-groupe du collectif «Écoliers bernois sans masque» a également lancé une récolte de signatures, selon «Arcinfo». Deux pétitions demandent aux directions de l’école primaire et du collège de district d’accepter les élèves qui ne porteront pas le masque, à partir du 24 janvier (environ 200 signatures de soutien au total). Ce mercredi, le collectif enverra également une pétition munie d’un petit millier de paraphes au Conseil d’État pour stopper les mesures actuelles.

À Moutier (BE), la Commission scolaire a demandé aux enseignants et directions des écoles de ne pas renvoyer ou mettre à l’écart les petits élèves qui refuseraient le masque. Une lettre a été envoyée à la direction de l’instruction publique cantonale en ce sens.

Ton opinion

72 commentaires