Valais: Des chatons à adopter font scandale sur Facebook
Publié

ValaisDes chatons à adopter font scandale sur Facebook

Trois félins, mis à l'adoption sur les réseaux sociaux alors qu'ils n'étaient pas sevrés, ont provoqué de vives réactions. Ils ont été recueillis par une association.

par
ywe
Facebook - Les chats du Robinson

L'émotion est vive sur Facebook: une vidéo montrant trois petits chatons, frêles et affaiblis, a été vue à plus de 500'000 reprises en une semaine. C'est que les félins font peine à voir. Alors qu'ils étaient loin d'être sevrés, ils ont été proposés à l'adoption, gratuitement, sur les réseaux sociaux. Une association valaisanne, Les chats du Robinson, a pu les recueillir et les prendre en charge, relate «Le Matin» vendredi. Et pour cause: chancelants, déshydratés, ils étaient dans un état dramatique.

La présidente de l'association, Corinne Margelisch, a décidé de filmer les félins et de diffuser la vidéo sur la page Facebook de l'association pour pousser son coup de gueule, autant contre ceux qui se débarrassent ainsi de bébés chats mourants que ceux qui, sur les réseaux sociaux, «se jettent sur les chatons gratuits sans jamais poser de questions, sans jamais s'inquiéter des mamans». Sont-ils en bonne santé? Mangent-ils tout seuls? Ont-ils vu un vétérinaire? A l'évidence, pour les trois petits, la réponse est non.

S'adressant à ceux qui profitent de ces plateformes d'adoption en ligne, elle s'insurge encore dans sa vidéo: «Vous ne prenez pas beaucoup de risques, tout est gratuit. Alors si celui-là meurt, c'est pas grave, vous pleurez pendant 24 heures, et vous en prenez un autre. Ce commerce est dégueulasse, il faut que cela cesse.»

L'association a publié une deuxième vidéo, quatre jours plus tard, pour témoigner de l'état des petits, âgés de seulement un mois: ils vont mieux et devraient survivre. «Ils sont sur le bon chemin», rassure Corinne Margelisch. Certains commencent à manger et à marcher seuls. «On pense que ça va le faire», conclut-elle en remerciant pour les dons que la situation a fait affluer à l'association.

Ton opinion