Equateur : Des chauve-souris enragées font douze morts
Actualisé

Equateur Des chauve-souris enragées font douze morts

Un village isolé en Equateur est victime de chauve-souris malades. Douze personnes ont déjà trouvé la mort.

Au moins douze indiens équatoriens vivant dans une région frontalière du Pérou ont été victimes de morsures mortelles de chauve-souris atteintes de la rage, a-t-on appris de source officielle.

«Nous avons déjà douze morts», a déclaré à des journalistes le maire de Taisha, dans la province amazonienne de Morona Santiago (sud-est), où l'épidémie a été signalée. Le ministre de la Santé David Chiriboga avait pour sa part livré début décembre un premier bilan de huit morts, tous des enfants.

Selon David Chiriboga, l'épidémie touche trois communautés indigènes de Taisha, un village isolé, et ne peut être traitée qu'à l'aide d'une campagne de vaccination, car une fois que les symptômes apparaissent, elle est déjà mortelle.

Le ministre a en outre assuré mercredi que la campagne de vaccination est parfois rejetée par certains indiens qui pensent faire face à un phénomène surnaturel et ont de ce fait recours à des chamans ou à des guérisseurs.

Le président équatorien Rafael Correa a pour sa part appelé les habitants de la région «à ne pas craindre la médecine moderne» en rappelant que de nombreuses victimes ont préféré être traitées par des chamans et non des médecins et n'ont pu de ce fait être sauvées.

(ats/afp)

Ton opinion