Psoriasis: Des chercheurs de l'EFPZ découvrent une origine moléculaire
Actualisé

PsoriasisDes chercheurs de l'EFPZ découvrent une origine moléculaire

Des chercheurs de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich ont découvert une molécule impliquée dans l'apparition du psoriasis.

Lorsqu'elle fait défaut, les cellules de la peau perdent le contact avec leurs voisines, la peau se fend et des pellicules apparaissent.

Une équipe de biologistes dirigée par Sabine Werner a étudié le rôle de la protéine SRF dans les cellules de la peau, a communiqué mercredi ETH Life, le journal internet de l'école polytechnique. L'importance de cette protéine pour la division cellulaire et la mort des cellules d'autres organes et tissus était déjà connue.

Grâce à des souris, les chercheurs ont découvert que ces mécanismes étaient également valables pour la peau. Lorsque le gène SRF est bloqué, les souris développent des symptômes qui font penser au psoriasis chez les hommes. Des pellicules et des inflammations apparaissent sur leur dos, leurs pattes et leur queue.

Le défaut de protéine SRF fait perdre aux cellules le contact avec leurs voisines. La peau présente des fentes où pénètrent des corps étrangers et des bactéries qui produisent des inflammations.

Chez les patients souffrant de psoriasis, la protéine SRF est presque totalement absente, ont encore découvert les chercheurs. Cela confirme qu'une production défaillante de SRF est impliquée dans l'apparition de cette maladie de peau fréquente.

Les personnes atteintes de psoriasis présentent des taches rouges et enflammées qui produisent constamment des pellicules de peau morte. Les patients souffrent de démangeaisons importantes. Des crèmes et des anti-inflammatoires sont utilisés pour les soulager, mais ils ne garantissent pas la guérison.

(ats)

Ton opinion