Actualisé 02.07.2015 à 04:15

SuisseDes Chinois «empruntés» au moment de se soulager

Les visiteurs de l'Empire du Milieu n'utilisent pas correctement les WC. Les milieux touristiques ont lancé une campagne didactique.

de
gwa/miw/jbm
Des pictogrammes ont été apposés dans les WC de la gare d'arrivée du train du Rigi.

Des pictogrammes ont été apposés dans les WC de la gare d'arrivée du train du Rigi.

«Il arrive que des hôtes montent sur la lunette des toilettes pour faire leurs besoins; parfois, ils ne savent pas où jeter le papier.» Directeur marketing aux chemins de fer du Rigi, Roger Joss a du mal avec certains touristes. Les toilettes de la gare d'arrivée du très couru sommet proche de Lucerne doivent être plus souvent nettoyées. Pour tenter d'éduquer ces visiteurs, des pictogrammes ont été apposés pour indiquer le bon usage des WC. Il faut dire que la compagnie du Rigi (SZ) a vu le nombre de groupes de voyageurs multiplié par dix entre janvier et mai. Ils proviennent surtout de Chine, du Brésil et de Corée.

Si ces soucis d'utilisation des lieux d'aisance ne semblent pas avoir été relevés en Suisse romande, la vallée bernoise du Kandertal y est confrontée. «Les touristes de la région du Golfe ou des pays asiatiques ne sont pas très au courant de notre manière de vivre», avance Marcel Furer, responsable de l'office du tourisme régional.

«Il arrive ainsi que des personnes se soulagent dans les douches plutôt que les toilettes», poursuit-il. Pour régler le problème, une brochure a été éditée à l'attention des visiteurs étrangers. Agrémenté de dessins, le fascicule recense les particularités helvétiques. Outre un chapitre sur le bon usage des toilettes, le dépliant explique notamment qu'il est normal qu'un commerçant rende en francs suisses la monnaie d'un achat fait en dollars ou en euros.

Il est également fait mention du respect qu'il faut avoir pour les champs, où on ne doit jamais jeter de déchets, surtout si du bétail est présent.

Priés de ne pas gaspiller la nourriture

«En 2014, les touristes chinois ont représenté plus de 1 million de nuitées», indique Véronique Kanel, porte-parole de Suisse Tourisme. «Depuis plus de dix ans, nous avons édité, avec HotellerieSuisse, des brochures destinées aux professionnels afin qu'ils sachent comment recevoir les hôtes de l'Empire du Milieu.» Autre initiative: une hôtelière lucernoise part en chasse contre le gaspillage de nourriture au buffet du petit déjeuner. Elle demande à ses hôtes chinois de ne prendre que ce qu'ils vont manger.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!