Actualisé 31.10.2013 à 17:23

EgypteDes chiots utilisés comme «boules de feu»

Plus d'une vingtaine de chiots ont été utilisés comme bombes vivantes par les Frères Musulmans, lors d'altercation en Égypte. Seulement trois d'entre eux ont pu être sauvés.

de
ade
Cleo fait partie des rescapés des affrontements. Elle a trouvé une famille d'accueil à son arrivée aux USA.

Cleo fait partie des rescapés des affrontements. Elle a trouvé une famille d'accueil à son arrivée aux USA.

L'horreur n'a décidément pas de limite. Lors de confrontations entre les Frères Musulmans et l'armée égyptienne survenues jeudi, place Tahrir, «dix hommes ont rassemblé plus d'une vingtaine de chiots et commencé à verser de l'essence sur eux pour les jeter sur l'armée. Ces boules de feu volantes étaient des chiots utilisés comme armes. Nous n'avons pu sauver que ces trois pauvres bébés. Ils sont tous âgés de 12 semaines», écrit une association américaine de défense des animaux.

Selon le «Huffington Post», un bénévole dédié à la sauvegarde des animaux en Égypte a contacté un membre de l'association «Pet ResQ Inc», afin de rapatrier les chiots dans le New Jersey et de les faire adopter.

Scandalisée par ces pratiques, révélées il y a deux semaines, la PETA a exprimé sa colère dans un communiqué: «Toute personne capable d'actes de violence aussi extrême fait état d'un esprit dérangé et devrait être vue comme une menace pour l'humanité. Les animaux ne sont pas des instruments de guerre, ni des ceintures de munitions. Les animaux ne se battent pour aucune nation et ne représentent de danger pour aucun des camps impliqués dans un conflit. Pour les animaux, il n'y a pas d'accords de Genève ou de traité de paix— rien que notre pitié.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!