Publié

IranDes Citroën sortiront d'une usine dès 2018

La marque aux chevrons s'est associée avec un constructeur local pour produire des voitures dans le pays.

photo: AFP/Archives/Photo d'illustration

Des Citroën sortiront d'une usine iranienne à partir de 2018, au terme d'un accord de coentreprise scellé jeudi avec le groupe automobile Saipa, a annoncé le constructeur français PSA, maison mère de la marque aux chevrons.

Le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, a signé jeudi à Kashan (200 km au sud de Téhéran) le contrat liant son groupe à Saipa, partenaire historique de Citroën, mais qui n'avait plus produit de voitures de cette marque depuis le début de la décennie.

Conformément à l'accord-cadre paraphé le 21 juillet, la nouvelle coentreprise détenue à parts égales par les deux partenaires «investira plus de 300 millions d'euros en capacités industrielles et en recherche et développement au cours des cinq prochaines années», selon PSA.

«L'accord s'accompagne d'un transfert de technologies et d'un haut niveau de contenu local», a souligné le constructeur français.

Il s'agit d'un prérequis du gouvernement iranien, qui cherche à moderniser le secteur automobile durement touché par des sanctions internationales liées au programme nucléaire.

Absent depuis 2012

PSA avait d'ailleurs quitté en 2012 l'Iran sous la pression de ces sanctions et, à la faveur de leur levée, a annoncé le retour de ses marques DS, Peugeot et Citroën dans le pays.

«La production à Kashan de trois véhicules adaptés au coeur du marché iranien démarrera en 2018», selon PSA, qui n'a pas donné d'autres détails sur ces modèles dans l'immédiat.

«Début 2017, des véhicules importés marqueront le retour en force des chevrons dans le pays», a encore promis l'entreprise, dont les responsables soulignent que Citroën jouit d'une bonne image de marque en Iran. Quelque 100'000 berlines Xantia, seul véhicule «premium» iranien, y ont été fabriquées et vendues dans la décennie 2000-2010.

Citroën bénéficiera aussi d'un réseau commercial exclusif de 150 points de vente ouverts «dans les cinq prochaines années», selon la même source.

Présent depuis 1966

L'usine Saipa de Kashan, la plus moderne d'Iran puisqu'elle a été inaugurée en 2010, produit actuellement des versions locales d'autos sud-coréennes Kia des années 1980 ainsi qu'un «cross-over» (4x4 urbain) chinois.

Les produits Citroën monteront en cadence jusqu'à occuper toute la capacité de l'usine. PSA envisage un rythme de production annuel de 150'000 unités à l'horizon 2021, mais l'installation peut a priori sortir plus de 200'000 véhicules par an en l'état, selon des responsables de l'entreprise.

Les relations entre Citroën et Saipa existent de longue date, puisque la marque française a produit et commercialisé des véhicules à partir de 1966 en Iran. A l'époque, il s'agissait de dérivés de 2CV. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!